Cuisine Chinoise Nouvel an chinois

Published on février 14th, 2013 | by Le Gastronome Parisien

11

Mon Dîner du Nouvel An chinois et ses quelques Recettes

Je me suis dis que ce serait une bonne idée de partager avec vous quelques photos des plats de mon repas du Nouvel An chinois de cette année. En avant pour la balade !

Nouvel an Chinois

Je vous parle de Nouvel an chinois mais le premier plat que je vous montre est en fait plutôt vietnamien. Si j’en crois mes recherches, ce plat viendrait de la rencontre d’une soupe chinoise à base de crabe et des asperges blanches importées par les français au Vietnam, pourquoi pas. Connue sous le nom de Súp cua măng tây, cette Soupe à la Chair de Crabe et aux Asperges est très appréciée lors des grandes occasions. De plus, on lui confère des vertus digestives idéales dans ce genre de dîner où la frugalité n’a pas sa place. Point de recette ici, secret familial oblige 🙂 Personnellement j’adore cette soupe pour sa consistance et sa douceur. Quand en plus vous dénichez quelques beaux morceaux de crabe frais dans le fond de votre bol, vous êtes aux anges !

Nouvel an Chinois

Dans cette intrigante Salade se cache de la Méduse, du Poulet, des Carottes et du Gingembre confit. J’en vois déjà certains qui font la moue. Détrompez vous, la Méduse est un met très agréable. Certes, elle n’a pas un goût très prononcé mais elle apporte à de nombreux plats chinois un coté croquant et frais toujours appréciable. Par ailleurs, la Méduse est très riche en vitamines et équivalente à la viande de bœuf s’agissant de sa teneur en protéines. Pourquoi s’en priver ? Je vous ai préparé du coup une petite recette toute simple pour essayer à la maison.

Salade de Méduse et Poulet

  • 300g de méduse séchée (ou fraîche si vous en trouvez)
  • 1 Poulet fermier
  • 2 carottes rappées
  • 1 cuillère à soupe de sauce huître
  • 2 cuillères à café de sauce soja claire
  • 2 cuillères a café d’huile de sésame grillée
  • Quelques brins de Coriandre
  • Quelques brins de Menthe
  • 2 cuillères à soupe de Graines de Sésame
  • 15cl de Vinaigre de Riz blanc
  • 50 gr de Sucre
  • 1 cuillère à soupe de gingembre haché
  • 2 cuillères à soupe de gingembre confit
  • 3 oignons verts émincés finement

 

  • Couvrir la méduse séchée d’eau tiède et laisser la tremper une nuit complète.
  • Rincer et égoutter la méduse.
  • Couper la méduse en fines lanières.
  • Rincer le Poulet et enlever l’excédent de peau au niveau du cou et du croupion.
  • Plonger le Poulet dans un cocotte remplie d’eau, porter à ébullition et laisser cuire à feu doux 25-30 min.
  • Plonger le Poulet dans l’eau froide.
  • Récupérer la chair du Poulet et couper la finement.
  • Mélanger le Poulet, la Méduse, les Carottes rappées, la Sauce huître, la Sauce soja claire, l’Huile de sésame, la Coriandre et le Gingembre confit.
  • Préparer la Vinaigrette avec le Vinaigre de Riz, le Sucre, le Gingembre haché et les Oignons verts.
  • Faire griller les Graines de Sésame dans un poêle sèche pour les colorer.
  • Ajouter votre Vinaigrette à la Salade.
  • Dresser votre Salade avec les Graines de Sésame grillées et des feuilles de Menthe.

Nouvel an Chinois

Vous avez sans doute reconnu les Travers de Porc. Me demandez pas comment ça a été fait j’en sais rien. Je peux juste vous dire que c’était un pur délice ! Je me suis d’ailleurs arrangé pour avoir cette assiette à coté de moi à table et y’a pas grand monde qui en a vu la couleur. Oui je vous ai pas dis. Moi avant le Nouvel an chinois, je jeûne 2 jours histoire de bien profiter de la soirée 😉

Nouvel an Chinois

Il n’y a pas d’évènements importants dans le Guangdong qui ne se fêtent sans un Cochon de Lait rôti 烧乳猪, prononcez Siu Jyu Zyu en cantonais. Partie intégrante de la culture culinaire de la région depuis plus de deux siècles, il existe de nombreuses légendes sur l’origine de ce plat. Pour faire court, elles tournent toutes autour du fait que l’on a découvert le goût et l’odeur tant appréciés de ce plat à la suite d’un incendie accidentel où des cochons de quelques semaines seulement se seraient retrouvés brûlés. Le Cochon de Lait rôti a vraiment gagné ses lettres de noblesse sous la Dynastie Qing. Il était alors le plat star servi à la cour de l’Empereur. Aujourd’hui, on le retrouve à la table de toutes les fêtes et mariages dans le Guangdong et à Hong Kong. Le nôtre, ce soir là, venait de moins loin puisque nous sommes allés le chercher au Impérial Choisy 😉 En goûtant ce plat, n’imaginez pas trouver beaucoup de viande. Ce qui intéressent les cantonais, c’est la couenne et la peau. Rien ne vaut une bouchée bien équilibrée de ce Cochon de lait mêlant peau croustillante, chair tendre et couenne savoureuse…

Nouvel an Chinois

Nouvel an Chinois

Dans la même lignée, nous avons aussi eu droit à un bon Canard rôti à la cantonaise 廣東燒鴨 et un tout aussi remarquable Porc rôti 烧肉, toujours du même fournisseur. En écrivant je me demande pourquoi on traduit en France, ce plat de Canard par Canard laqué. Rôti, ça ne devait pas leur plaire… Tiens j’y pense. Connaissez vous la différence entre le Canard rôti à la cantonaise et le Canard rôti à la pékinoise (ou Canard laqué pékinois comme vous voulez) ? Et bien en fait ça n’a rien a voir ! Déjà, à la base, ils ne sont en principe pas fait avec les mêmes canards. Un canard pékinois devra être moins gras, affûté tel un athlète de haut niveau. A l’inverse, le Canard à la cantonaise a besoin de beaucoup de gras entre la peau et la chair. Sur la préparation, un Canard pékinois est mariné très peu de temps avant sa cuisson contrairement à la version cantonaise. Son goût sera donc plus subtil et moins prononcé. Enfin sur le service, alors que le Canard pékinois jouit d’un cérémonial élaboré et d’une profusion d’accompagnements, le Canard à la cantonaise sera servi simplement avec quelques sauces. A titre personnel et par pur chauvinisme régional, je préfère largement la version cantonaise 😉

Nouvel an Chinois

Encore un plat de viande avec ce Porc aux oignons. Tout simple, sans prétention, pas vraiment « Nouvel an » mais toujours sacrément efficace.

Nouvel an Chinois

Après tous ces plats de viande, il nous fallait bien quelques fruits de mer. Une belle assiette de Gambas à la sichuanaise a toujours son petit succès parmi les convives. Je vous en propose une recette très simple à faire chez vous.

Gambas braisées à la sichuanaise

  • 16 Gambas
  • Une bouteille d’Huile de friture
  • Une gousse d’Ail
  • 4 cuillères à soupe de gingembre haché
  • 1 cuillère à soupe de Sauce soja claire
  • 1 cuillère à soupe de Vin de riz Shaoxing
  • 1 cuillère à soupe de Pâte de soja pimenté
  • 1 cuillère à café de Sucre
  • 2 cuillères à soupe de Bouillon de poulet
  • 1 cuillère à café de Vinaigre de riz blanc
  • 1 Oignon vert haché
  • 2 Piments rouges hachés
  • 1 cuillère à café d’Huile de sésame
  • 2 cuillères à café de Maïzena
  • Quelques brins de Ciboule

 

  • Inciser les Gambas au niveau du dos pour enlever délicatement la veine. Enlever la tête mais laisser les carapaces.
  • Verser un bon volume d’huile de friture dans votre wok.
  • Chauffer votre huile à environ 190° (Utiliser une sonde).
  • Faire cuire les Gambas 4 par 4 pendant 2 minutes par tournée.
  • Débarrasser vous de l’huile de friture.
  • Rajouter 2 cuillères à soupe d’huile de friture neuve dans le wok.
  • Faire revenir l’Ail haché et le Gingembre haché pendant quelques secondes.
  • Ajouter la Sauce soja claire, le Vin de riz Shaoxing, la Pâte de soja pimenté, le Sucre et le Bouillon de poulet.
  • Faire bouillir le mélange et ajouter toutes vos Gambas. Faire cuire encore 1 minute.
  • Ajouter hors du feu le Vinaigre de riz, l’Oignon vert émincé, les Piments rouges hachés et l’Huile de sésame.
  • Remuer le mélange et ajouter la Maïzena préalablement diluée dans un peu d’eau.
  • Dresser et parsemer de Ciboule émincée.

Nouvel an Chinois

Ah les fameux Beignets de Pinces de Crabes. L’une des nombreuses spécialités de notre hôte pour ce Nouvel an chinois. On croirait pas mais ça demande du boulot ces petites merveilles. En tout cas à la dégustation on ne se pose pas de question. On croque de bon cœur dans la farce aux crevettes fraîches en prenant soin d’embarquer au passage un beau morceau de chair de crabe. Un régal !

Nouvel an Chinois

Ah là, je sens que je vais perdre des visiteurs. Au milieu des brocolis, choux et autres champignons, on trouve du Concombre de Mer 海参 aussi appelé Holothurie. Pas vraiment à la mode dans nos contrées, il est un met de choix pour les chinois. Il fait d’ailleurs partie des 8 trésors 八珍 de la cuisine chinoise avec les ailerons de requin, les nids d’hirondelle et autres abalones. Vendu séché, il n’est pas facile à cuisiner. Il existe des dizaines de variétés de Concombre de Mer et certaines peuvent atteindre quelques milliers d’euros au kilo à Hong Kong… Je ne vous cache pas que je n’en suis pas très fan même si j’en mange assez régulièrement. En effet, il est impensable de ne pas le manger si vous êtes invités dans un mariage ou une fête chinoise. Vous froisseriez votre hôte.

Nouvel an Chinois

Clou du spectacle gastronomique de la soirée, notre Soupe de la Prospérité ! Elle regorge de petites surprises délicieuses comme du Poulet, des Champignons, des Noix de Saint-Jacques séchées et surtout du Fat Choy 髮菜. Rappelez vous l’article de l’autre jour, je vous souhaitais la bonne année avec une photo où était écrit Kung Hei Fat Choy 恭喜發財, ce qui signifie en cantonais en gros « Je vous souhaite beaucoup de prospérité« . Encore une fois nous avons une homonymie entre Fat Choy 髮菜 qui sont des herbes noires semblables à des cheveux que l’on voit dans la soupe et Fat Choy 發財 qui signifie Prospérité. Il n’en fallait pas plus pour que cette soupe à base d’herbes Fat Choy 髮菜 devienne un incontournable de la fête du Nouvel An pour les cantonais.

J’espère que cette balade vous en aura appris davantage sur la cuisine chinoise et surtout vous aura donné envie de vous mettre en cuisine !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



11 Responses to Mon Dîner du Nouvel An chinois et ses quelques Recettes

  1. Quel festival !
    Encore une fois tes photos sont sublimes, on peut deviner le croustillant des viandes et en avoir l’eau à la bouche
    Kung Hei Fat Choi !!!!!!!

  2. Le cochon de lait rôti, quel délice ! Bonne année à toi et à tes proches !

  3. Nath'No Gravatar says:

    Ces mets ont été préparés et dressés avec soin ! J’ignorais que le concombre de mer avait une telle importance : ça a quel goût ? Parce qu’en termes d’aspect, c’est un peu comme les huîtres, pas très engageant… déjà vivants sous l’eau, ce n’est pas de toute beauté…

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello Nath’. Le concombre de mer n’a pas beaucoup de goût, je trouve, par contre il prend facilement le goût des produits avec lesquels on le cuisine. C’est sûr que ce n’est pas hyper engageant, il faut s’y faire petit à petit 🙂

  4. Pingback: Où manger de la Méduse à Paris ? - Le Gastronome Parisien

  5. Pingback: Balade gourmande sur l'île de Cheung Chau 長洲 #1 - Le Gastronome Parisien

  6. Pingback: Le Gâteau Ananas 鳳梨酥, le souvenir gourmand incontourable de Taïwan - Le Gastronome Parisien

  7. Pingback: Sélection des meilleurs Gâteaux du Nouvel An à Hong Kong - Le Gastronome Parisien

  8. Pingback: La Cuisine Cantonaise sur les ondes françaises - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑