Cuisine Chinoise Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Published on mars 3rd, 2013 | by Le Gastronome Parisien

5

Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Les Siu Mai 烧卖 sont sans doute parmi les Dim Sum cantonais les plus connus des français. Traditionnellement réalisées uniquement avec du Porc, on les retrouve aujourd’hui sous de multiples formes et avec toutes sortes d’ingrédients à travers toute la Chine. Le Siu Mai 烧卖 se caractérise principalement par le fait que la pâte n’est pas refermée sur le dessus. Je vous propose aujourd’hui une recette extrêmement simple et très répandue dans les restaurants chinois parisiens à base de Porc et de Crevettes. C’est parti !

Les Ingrédients :

  • 200g de Crevettes crues
  • 90g de Châtaignes d’eau
  • 500g de Porc haché
  • 3 Cuillères à soupe de Gingembre haché
  • 1 oignon vert
  • 1 Blanc d’œuf
  • 2 Cuillères à soupe de Sauce Soja claire
  • 2 Cuillères à soupe de Vin Shaoxing
  • 1 Cuillère à soupe d’Huile de sésame
  • 2 Cuillères à soupe de Maïzena
  • Pâte à Wonton ronde
  • Poivre noir moulu

La Recette :

Décortiquer et déveiner les Crevettes crues. Couper ensuite les crevettes en petits morceaux.

Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Éplucher les Châtaignes d’eau et les couper en deux. Blanchir les Châtaignes d’eau pendant une minute dans de l’eau bouillante.

Rincer les Châtaignes d’eau à l’eau froide et les sécher. Hacher les ensuite grossièrement.

Mélanger dans un cul de poule, les Crevettes, les Châtaignes d’eau, le Porc haché, le Gingembre haché, l’oignon vert finement émincé, la Sauce Soja claire, le Vin Shaoxing, l’Huile de Sésame, un Blanc d’œuf, la Maïzena et un peu de Poivre moulu.

Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Prendre les galettes de pâte à Wonton. Si elles sont carrées, les tailler pour leur donner une forme ronde.

Déposer sur chaque galette une cuillère de farce et rabattre les bords en prenant le Siu Mai entre le pouce et l’index. Si nécessaire tasser légèrement la farce. Vous devriez faire environ 35 Siu Mai au total.

Déposer ensuite les Siu Mai dans des paniers vapeurs préalablement couverts de film transparent percé à quelques endroits.

Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Empiler les paniers vapeur et les placer dans un wok à moitié rempli d’eau.

Faire cuire environ 15 min en intervertissant les paniers toutes les 5 min pour une cuisson homogène.

Servir ensuite les Siu Mai en plaçant éventuellement sur le dessus un peu de Ciboule ou de Coriandre voir quelques œufs de crevettes.

Pour la sauce, servir avec de la Sauce Soja pimentée (Sauce soja claire, un peu de vinaigre de riz noir et un piment rouge émincé) ou alors directement une sauce Chiu Chow Chili Oil de la marque Lee Kum Kee

Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

Quelques conseils :

  • Vous pouvez bien sur faire vos Siu Mai sans crevette juste avec du Porc haché.
  • N’hésitez pas à préparer vos Siu Mai à l’avance et ensuite les congeler. Vous les ferez cuire directement congelés toujours à la vapeur juste quelques minutes de plus.
  • Les Galettes de Pâte à Wonton rondes ne sont pas toujours faciles à trouver. Je vous recommande d’aller au magasin Big Store – 81 Avenue d’Ivry à Paris 13ème – www.bigstoreparis.com

Très bonne dégustation !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



5 Responses to Siu Mai 烧卖, Bouchées cantonaises à la vapeur

  1. Exactement comme ma grand-mère les faisait ! 😉
    Merci pour cette recette, le jour de la fête des grand-mères en plus.
    Je m’empresse de partager ton billet.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci beaucoup Sophie !! Ça m’étonnerait quand même que j’arrive à la cheville de ta grand-mère surtout si elle est cantonaise 😉

  2. Merci pour ce rappel, il y a des années j’avais trouvé la recette en video sur le blog de Mark Bitman du NyTimes et en me lançant j’avais été sidéré par le fait que c’est loin d’être aussi compliqué que ça en a l’air !
    J’en ai souvent fait en raviolis fermés, mais cette fois je vais faire ta version, fameuse à Paris et en Chine..
    Chaque fois que je suis à HK, entre autre, je m’en délecte. Mon dernier souvenir : Maxim’s City Hall, un dimanche midi…

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello. Oui c’est sans doute parmi les dim sum les plus simples à faire sous cette forme. Après il en existe d’autres hallucinants. J’ai vu l’autre jour un reportage sur un restaurant de la ville de Tianjin qui faisait des Shao Mai avec une galette à laquelle ils donnaient une forme de chrysanthème je ne sais pas comment (la chef ne voulant pas donner sa technique) et une farce apparemment très technique élastique et juteuse >> http://fr.cntv.cn/program/Kaleidoscope/20100808/101223.shtml . Ah je n’avais pas compris que tu étais un adepte de HK également 😉 Oui je connais bien le Maxim’s Palace City Hall de Central, un super resto comme tout ceux de cette chaîne d’ailleurs.

  3. Nath'No Gravatar says:

    Lorsque j’étais étudiante j’avais un copain de classe qui était asiatique et qui nous avait invités chez lui à faire des dim sum : il en faisait 5 ou 6 pendant que nous, nous nous acharnions à en réaliser 1 !!!
    J’adore en manger mais en revanche, je ne suis pas sûre d’être douée pour les réaliser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑