France Fest'Oie

Published on février 20th, 2013 | by Le Gastronome Parisien

9

Le déjeuner gargantuesque en 15 plats du Fest’Oie à Sarlat

Ce weekend avait lieu à Sarlat le Festival de l’Oie. Loin des scandales alimentaires du moment, la célèbre cité médiévale du Périgord, y met chaque année à l’honneur tout son terroir et son palmipède fétiche. Dans le cadre de la manifestation, près de 800 gastronomes se réunissent le dimanche midi pour un repas traditionnel « tout à l’oie ». Pour seulement 45 Euros, le menu proposé compte un total de 12 plats à base d’oie ainsi que 3 desserts, le tout à volonté ! Préparé par quelques uns des meilleurs chefs de la ville comme Gérard Gatinel du restaurant la Rapière ou encore Marc Bidoyet des Jardins d’Harmonie, ce déjeuner a nécessité plus de 300 oies, toutes élevées dans la région de Sarlat. Impossible de faire plus local.

Bien évidemment, j’étais de la partie et à peine rentré de mon weekend gourmand me voilà déjà sur le blog avec quelques photos à partager avec vous !

Fest'Oie

Fest'OieFest'OieNous prenons place sous le grand chapiteau montée pour l’occasion juste à coté du centre culturel de la ville. Qu’on se le dise, l’ambiance est champêtre mais les tables sont soigneusement dressées et l’organisation bien rodée. Les bouteilles de Vin sont dispersées à profusion sur les tables. A mon avis, personne ne risque d’en manquer… Progressivement les deux salles se remplissent de gourmands. Beaucoup de personnes de la région mais aussi une bonne part de curieux et touristes ayant fait le déplacement comme nous. Je ne vous cache pas que la moyenne d’âge n’égale pas celle d’un concert de Justin Bieber mais heureusement on compte tout de même quelques « jeunes » à droite à gauche.

Fest'Oie

Nous découvrons le menu. La promesse des 15 plats est tenue. L’Oie est vraiment déclinée sous toutes ses formes. Comme si le repas n’était pas assez copieux, ils ont pensé à rajouter 3 desserts, un Trou périgourdin, un apéritif et bien sûr du vin. Difficile de croire qu’un seul homme est capable de manger tout ça !

Fest'Oie

Fest'Oie

Le déjeuner débute tranquillement vers 13h à un bon rythme avec la Terrine d’Oie et de Petites saucisses d’Oie. Ces dernières, pas forcément très gracieuses dans leur assiette en plastique, se révèlent pourtant particulièrement délicieuses.

Fest'Oie

Fest'Oie

Place à un immense plateau de Foie Gras d’Oie Mi-cuit servi avec du Vin Blanc de la région suivi d’une généreuse Salade Périgourdine. Le Foie gras est très bien fait mais, sans conteste, je préfère sa version au Canard. Quant à la salade, elle regorge de gros gésiers d’oie parfaitement cuits et de tranches de magret bien luisantes.

Fest'Oie

Fest'Oie

Pas le temps de souffler et à peine le temps de boire quelques verres de vin rouge que la valse des entrées continue avec une assiette de Carpaccio d’oie marinée plutôt surprenante et du Foie Gras d’Oie poêlé accompagné d’une formidable sauce aux raisins.

Fest'Oie

Ouf les entrées sont finies ! Avant le défilé des plats, nous avons droit à un Trou Périgourdin réalisé avec un Sorbet Maison à la Noix et une liqueur de Noix. Rien à dire, ça passait tout seul. Le premier plat est une sorte de Cassoulet au Saucisson d’Oie. Franchement ça ne paye pas de mine (en plus la photo est floue) mais j’ai adoré. On sent vraiment que les produits sont de qualité. Ce plat fait l’unanimité chez les convives.

Fest'Oie

Fest'Oie

On enchaîne avec un Pot au Feu à l’Oie. Le plat n’est pas très alléchant mais pourtant la viande se révéle délicieuse et impeccablement cuite. Le Confit d’Oie et ses pommes de terre sarladaises évolue dans le même registre. Enfin le Magret d’Oie et son risotto à la truffe bien qu’agréable reste un peu en dessous de ses camarades. De manière générale, je suis de nouveau surpris par la qualité des produits et de la réalisation. Tous les plats sont servis chauds et sans sur-cuisson. Belle prouesse de la part des chefs !

Ainsi s’achève ce déjeuner pour moi ! Et oui, malheureusement je n’ai pas eu le temps de manger les 3 desserts contraint de rentrer vers la capitale. Peut être une prochaine fois. Bilan des courses : Une très bonne expérience gourmande de plus 6 heures (et je ne suis pas allé au bout), des plats délicieux du terroir périgourdin et une ambiance quelque peu envahissante quand la fanfare locale est de la partie et les esprits un peu plus avinés. Si vous êtes dans la région l’année prochaine, n’hésitez pas à y faire un tour.

Fest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'OieFest'Oie





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



9 Responses to Le déjeuner gargantuesque en 15 plats du Fest’Oie à Sarlat

  1. orgiaque. je pense que je n’aurais même pas fini les entrées… mais c’est bien je trouve qu’il reste des traditions

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Absolument, je trouve aussi. Apparemment il est de tradition typiquement périgourdine d’organiser des repas qui durent toute la journée.

  2. MAGALINo Gravatar says:

    Encore un reportage fantastique… j’en salive… et il n’est pas encore 11 heures !
    Cela ne m’aurait pas gênée de ne pas avoir les desserts, je ne suis pas très « sucre ». En revanche, toutes ces belles choses me laissent sans voix. Je compte bien, dans un avenir pas si lointain, effectuer un déplacement gastronomique à SARLAT. Merci pour ce partage et cordialement. Magali

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci Magali ! Je te conseille vivement de te faire un petit weekend dans le Périgord. C’est une région magnifique avec pas mal de choses à faire. J’ai prévu d’écrire encore 1 ou 2 articles dessus dans les jours qui viennent si j’ai le courage. J’espère tu y trouveras des infos pour organiser ton petit déplacement 😉 A bientôt !

  3. Merveilleux que ce genre de chose existe en France, et pourtant je ne suis pas chauvin !
    Quelle orgie magnifique !
    Il doit y avoir des rencontres intéressantes également durant ce marathon…

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Oui c’est clairement une bonne chose qu’il existe encore ce genre de manifestation populaire en France faisant la promotion du terroir !

  4. IsabelleNo Gravatar says:

    Les plats sont tous succulents! J’en bave, les dernières nouvelles sur Fest-Oie à Sarlat sont le week-end gourmand en amoureux pour la fête de la Saint-Valentin! Deux séjours et une nuit à 226 euros (15 à 16 février 2014). Un séjour en amoureux très réussi!

  5. CarlaNo Gravatar says:

    Ce qui est sûre c’est que vous trouvez les bons mots pour donner l’eau à la bouche, en tout cas, vous avez du talent pour l’écriture que pour la cuisine, je dirai que rien qu’à vous lire je peux sentir l’odeur que dégage votre cuisine, vos enfants sont chanceux de vous avoir !!

  6. Pingback: Sarlat en Périgord, festival Fest’oie | Coins Secrets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑