Thaïlande Hua Hin Night Market

Published on janvier 4th, 2013 | by Le Gastronome Parisien

18

Balade gourmande au Marché de Nuit de Hua Hin en Thaïlande

Hua Hin หัวหิน est une petite station balnéaire de Thaïlande située dans la Province de Prachuap Khiri Khan à seulement 200km de la capitale Bangkok. Hua Hin n’est pas forcément très connue des français car on lui préfère souvent des villes comme Phuket ou Koh Samui beaucoup plus touristiques et jouissant de plages bien plus belles. Toutefois en Thaïlande, Hua Hin est très réputée car elle abrite les résidences secondaires de la famille royale. Encore loin du tourisme de masse, Hua Hin compte malgré tout de très beaux hôtels comme le Centara Grand Beach Resort et conserve un caractère authentique que malheureusement le sud du pays a perdu au fil des années. Il existe plusieurs marchés à Hua Hin mais le plus fréquenté est sans conteste le Hua Hin Night Market ouvert tous les jours à partir de 18h dans le centre de la ville.

Hua Hin Night Market

Forcément pour se rendre au Hua Hin Night Market, il n’y a rien de mieux qu’un bon tuk tuk ตุ๊กตุ๊ก mais surtout un habile chauffeur habitué à la conduite sportive dans les rues de la ville. Quoiqu’il en soit, le notre, ce soir là, est sacrément bien équipé en Sono !

Hua Hin Night Market

Hua Hin Night Market

Les rues, déjà pleines de nombreux commerces et restaurants, voient le soir s’installer une foultitude de chariots ambulants proposant toutes sortes de spécialités culinaires du pays. Ici, par exemple, ce chariot ultra moderne et tout équipé propose à la vente de magnifiques fruits de mer ainsi que d’autres produits originaux comme des œufs roses de Thaïlande que l’on aperçoit en arrière plan.

Hua Hin Night Market

Si vous êtes déjà allé en Thaïlande, vous êtes forcément déjà tombés nez à nez avec ces œufs roses. Je vous rassure ce ne sont pas des œufs de flamands roses ou encore d’extraterrestres. Ce sont bien des œufs de poules mais des poules nourries avec de la pâte de crevettes. Ils sont ensuite laissés à macérer pendant plusieurs semaines dans du sel. A la sortie ils sont roses et à l’intérieur et bien ça ressemble à des œufs de cent ans comme en Chine. Le goût est forcément particulier mais ça se mange sans problème.

Hua Hin Night Market

Hua Hin Night Market

Au marché, on trouve des brochettes à toutes les sauces, à la Seiche, au Porc, aux Moules, au Bœuf, à la Saucisse, bref il y en a pour tous les goûts. Je n’ai malheureusement pas pu tout tester d’autant plus que je me réservais pour aller au restaurant mais celle que j’ai pu manger était vraiment fameuse.

Hua Hin Night Market

Ici une jeune femme prépare le fameux Pad Thaï ผัดไทย, plat emblématique de la cuisine Thaï depuis les années 50 et réalisé à partir de Nouilles de Riz poêlés dans un Wok avec des oeufs, des pousses de soja, du tofu, des crevettes, le tout arrosé abondamment de sauce nuoc-mâm. J’ai longtemps cherché à Paris un Pad Thaï comme un Thaïlande et même tenté de le faire moi même à la maison mais sans grand succès. Je ne désespère pas !

Hua Hin Night Market

Attiré par son barbecue géant et surtout très appétissant, je décide de manger au Hua Hin Seafood dans la rue principale du marché dans l’idée de sacrifier au moins une de leurs sublimes Langoustes.

Hua Hin Night Market

Nous avons donc choisi une Langouste ainsi qu’une Tiger Prawn tellement Tiger qu’elle est presque aussi grosse que la Langouste. Il devait s’agir d’une femelle en général plus grande de 10cm par rapport au mâle.

Hua Hin Night Market

Dans ce pays royaliste, il n’est pas rare de retrouver des photos de la famille royale comme ici dans ce restaurant avec une photo de jeunesse de l’actuel Roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej ภูมิพลอดุลยเดช plus connu sous le nom de Rama IX au bras de sa charmante épouse Sirikit Kitiyakara.

Hua Hin Night Market

Trêve de bavardages, notre Langouste juste grillée au Barbecue revient à notre table accompagnée d’une délicieuse sauce à l’Ail. Un vrai régal. Sans aucun doute l’un des mes meilleurs souvenirs gourmands de l’année !

Hua Hin Night Market

En sortant du restaurant, nous faisons la rencontre de cette gentille et souriante dame qui réalise des Origami ou โอะริงะมิ en Thaï à partir de feuilles de Bambou. Nous repartons avec un poisson que nous réussirons à conserver intact jusqu’à notre retour à Paris.

Hua Hin Night Market

Nous déambulons de nouveau dans les rues de Hua Hin en quête de délices thaïlandais sucrés. Premier arrêt à ce stand où cette femme plutôt forte en gueule prépare de petits Pancakes à la Noix de Coco appelés en Thaïlande Khanom krok ขนมครก. C’est un grand classique de la Street Food en Thaïlande et j’en raffole. Le Khanom krok se réalise en deux temps. D’abord on verse dans les moules ronds une pâte apparemment faite de Farine spéciale et d’eau pour former la coque. Ensuite on verse dans cette coque, toujours dans le moule, un mélange de Lait de Coco, Sucre, Sucre de palme, Sel et Eau et on laisse cuire encore un peu avec un couvercle. Les 10 Khanom krok encore bien chauds étaient vendus seulement 20 bahts soit environ 0.50€. Alors pourquoi se priver !

Hua Hin Night Market

Je m’arrête de nouveau quelques mètres plus loin pour goûter aux non moins célèbres Khanom Buang ขนม เบื้อง que l’on traduit je crois par Crêpes croustillantes.  Autre grand classique de la Street Food, ces Khanom Buang demandent beaucoup de délicatesse dans la préparation et on prend plaisir à admirer la dextérité de celui qui les confectionne. Pour la petite explication, il s’agit de crêpes réalisées avec une pâte à base d’œufs de caille sur lesquelles on dépose de la crème de Coco. Ensuite on trouve différentes versions pour les garnir. Très souvent, on y dépose les fameux « Fils d’or » qui sont en fait des filaments de jaune d’œuf mais aussi de la Noix de Coco rappée, du Gingembre, de la Coriandre ou de la Ciboule. Bref, c’est délicieux et de nouveau vendu à un prix dérisoire.

Hua Hin Night Market

Hua Hin Night Market

Je ne vous cache pas qu’à ce moment de la soirée je ne pouvais plus rien avaler. Seulement un magnifique stand a croisé mon chemin et je n’ai pas pu résister, attiré par ces sublimes mangues décorées de fleurs. Le très souriant vendeur y proposait l’un des desserts emblématiques de Thaïlande à savoir le fameux Khao Niaow Ma Muang ข้าวเหนียวมะม่วง que l’on traduit par Mangue au Riz gluant. Même à Paris, on en trouve mais autant vous dire tout de suite que ceux en Thaïlande, quand ils sont bons, n’ont rien à voir. Ce n’était pas le premier de mon séjour mais je me suis laissé tenter et je ne l’ai pas regretté.

Ainsi s’achève notre balade au Marché de nuit de Hua Hin en Thaïlande. Bien sûr, j’ai encore mille photos du marché et j’aurai autant d’autres merveilles à vous montrer mais je vous laisse les découvrir par vous même. J’espère en tout cas vous avoir donné envie de goûter à la délicieuse Street Food de Thaïlande !

Informations :

Hua Hin Night Market ouvert tous les jours à partir de 18h jusqu’à 23h environ. La partie principale du marché se situe sur Dechanuchit Road entre Thanon Phet Kasem Road (l’artère principale de la ville) et la voie de chemin de fer.

Afficher Gastronome Parisien – Thaïlande sur une carte plus grande

Hua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night MarketHua Hin Night Market





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



18 Responses to Balade gourmande au Marché de Nuit de Hua Hin en Thaïlande

  1. BastienNo Gravatar says:

    Super reportage! Allez j’y retourne 😉
    J’ai longtemps hésité à manger ces fameux oeufs bizarres…mais ne voyant personne en manger dans la rue, j’ai renoncé. Pour autant je me suis laissé tenter par moultes brochettes et quelques insectes fris.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello Bastien !
      Tu m’étonnes moi aussi j’ai envie de repartir :p Au fait Bonne année à toi ! On se capte bientôt.

      Ouais pour les oeufs, ça reste assez spécial. C’est vrai que ça ne se mange pas dans la rue comme ça c’est plutôt pour faire un plat, une salade ou manger avec du riz.

      Tu as prévu un petit voyage cette année ?

      a++

  2. ThomassouNo Gravatar says:

    Génial cette balade, ça me rappelle de bons souvenirs… Je suis allé en Thaïlande plusieurs fois mais jamais à Hua Hin. A faire alors la prochaine fois !

  3. Nath'No Gravatar says:

    Bonsoir,
    Ces oeufs roses m’intriguent vraiment : tu les cuisines comment ? Ils se mangent en omelette, en galette, en oeuf sur le plat, dur, ou autrement ?…
    J’adore cet article qui retranscrit tellement bien le plaisir des papilles et des yeux quand on se balade sur un marché !
    La langouste et la tiger prawn ont l’air terribles !!!
    Perso, bien que ce ne soit pas un plat, quand je pars en Asie, je suis du genre « addict aux ramboutans » !…
    Continue de nous régaler les papilles avec tes articles !

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonsoir Nath’,
      Je ne suis malheureusement pas un expert en Œuf rose thaïlandais mais c’est le même principe que les œufs de cent ans chinois que je connais mieux. Les œufs roses thaï macèrent dans du sel comme les œufs chinois (avec en plus de la chaux, du thé, des braises et du paddy). Ainsi, les œufs se solidifient et sont comme cuits. Ils ont donc grosso modo la même consistance que des œufs durs par contre les couleurs du jaune et du blanc ont changé pendant la macération et l’œuf a pris un goût puissant. Du coup, impossible de faire une omelette ou des œufs au plat. On les consomme tels quels juste assaisonnés. Ils peuvent aussi agrémenter des salades, des soupes ou des bouillons. Ils existent des milliers de recettes chinoises avec des œufs de cent ans. En Thaïlande, je les ai vu le plus souvent consommés simplement mais il doit exister des recettes du même genre qu’en Chine.
      C’est sur que les Ramboutans c’est top ! En voyageant en Asie du sud est on découvre vite qu’il existe des tas de variétés de Litchis excellentes et bien meilleures que celles qu’on importe en France. C’est dommage de ne pas trop les retrouver chez nous ou alors à un prix vraiment élevé.
      Promis, je continue à fond, mais bon tu dois le savoir, ça prend un temps monstrueux. Dur de tenir la cadence des voyages et des restos :p
      A bientôt !!

      • Nath'No Gravatar says:

        Bonsoir,
        Merci de tes précisions : mes questions étaient un peu idiotes mais c’est parce que je n’ai jamais goûté d’oeuf de cent ans ! Je rate quelque chose ?
        Ah oui les fruits exotiques, les vrais, ceux qui ont du goût, il n’y a que là-bas qu’on peut en manger !
        Oui je sais que tenir un blog est une activité très chronophage ! Mais je disais ça parce que j’aime bien le ton de ton blog et cette façon que tu as de décrire les plats !
        A +

        • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

          Hello,

          Non ce n’était pas du tout idiot. C’est pas le genre de trucs que l’on croise par chez nous 😉 Mmmmhh faut il manger des œufs de cent ans ? Comme on dit il ne faut pas mourir idiot mais tu as quand même 75% de chance de ne pas aimer du tout je pense :p Ça reste en effet très spécial, il faut faire abstraction de l’aspect. En tout cas je ne peux que te conseiller d’essayer, d’en manger des bons, là où tu es sûr de leur préparation et d’y aller petit à petit, en commençant par une soupe par exemple ! Je compte sur toi pour nous faire un article sur ton blog si tu tentes l’aventure 😉
          C’est vrai que c’est chronophage mais rien ne remplace le plaisir de partager et d’échanger avec d’autres ce que l’on aime !
          Bye Bye Nath’ !

          • Le YinNo Gravatar says:

            Les oeufs de 100 ans est une des chinoiseries que j’adore. C’est effectivement assez spécial. je vais essayer d’en trouver et proposer une recette à base de vinaigre de riz noir. Miam 🙂

  4. JeromeBKKNo Gravatar says:

    Salut,

    Félicitation pour ton article très bien détaillé 😉

    A chaque fois que je pense à Hua Hin, je pense fruits de mer et quand je vois la taille de cette Tiger Prawn, je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner

    Même en ayant fini de manger j’ai encore faim avec toutes ces photos !

    Bonne continuation

    Jérôme

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonsoir Jérôme,

      Merci à toi pour ton message. En plus j’ai le plaisir de découvrir ton blog. Je vais regarder ça de plus près car je sens qu’il y a plein de choses qui vont m’intéresser 😉 Tu m’étonnes moi aussi j’ai envie de retourner là bas ! Peut être en mai on verra ça. J’ai encore plusieurs articles à écrire sur ce voyage alors j’espère encore te mettre l’eau à la bouche !
      Bonne continuation également.

  5. Pingback: Six Senses Thai Cooking Class #1 - Som Tam - Salade de Papaye verte - Le Gastronome Parisien

  6. Le YinNo Gravatar says:

    Alex, je prépare un petit voyage en thailande :-). donc si tu as des bonnes adresses je suis preneur 🙂

    merci d’avance
    Le Yin

  7. FlofloxxxNo Gravatar says:

    Bien le bonjour, je suis en Thaïlande en vacances pour encore une dizaine de jours et me poser la question sur ces œufs roses … Merci pour tes précision je vais peut être essayer . Ma femme qui est thaï est habite enfance depuis plus de 6 ans n avais pas si me répondre . Je vais à cha am lundi j espère trouver d aussi beau crustacés .
    Cordialement

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour Flofloxxx !

      Vous êtes bien chanceux d’être actuellement en Thaïlande. L’explication que je donne dans l’article est celle qu’un vendeur en Thaïlande m’a donné. J’espère qu’elle est vraie car cela reste tout de même étrange que l’oeuf prenne cette couleur juste en mangeant des crevettes 🙂

  8. Pingback: Neung Siam, Coup de cœur thaïlandais à Paris - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑