Paris La Mangerie

Published on août 13th, 2012 | by Le Gastronome Parisien

9

La Mangerie, un restaurant à Tapas convivial

En quête d’un restaurant sympa dans le Marais pour un dîner entre amis, je me lance à la recherche d’une bonne adresse. Je focalise mon attention sur le Restaurant à Tapas, la Mangerie, situé rue Jarente dans le Marais. Ce dernier jouit déjà visiblement d’une très bonne réputation acquise grâce à des critiques dithyrambiques de plusieurs blogueurs hypes. L’aventure semble enthousiasmer mes camarades, c’est donc parti pour la réservation !

Premières impressions :

La Mangerie est idéalement placée, près du métro Saint-Paul, juste à coté de la charmante place du Marché Sainte Catherine davantage connue pour ses restaurants à touristes. Une fois à l’intérieur, on ne doute plus du succès de l’endroit, il regorge de monde et est plutôt exiguë. L’accueil est quand à lui extrêmement agréable et conviviale. Le patron et les serveuses sont adorables et au petit soin pour les clients. Nous voilà installés au sous-sol. Pas vraiment l’idéal : pas de fenêtre, dans le passage, des chaises inconfortables, des petites tables, etc., mais la gentillesse du service nous fait garder notre bonne humeur !

La Carte :

La carte se présente sous la forme d’une feuille où l’on coche les tapas de notre choix. J’ai le sourire, ça me rappelle les restaurants de Hong-Kong. Je pense que nous avons quasiment commandé les 3/4 de la carte. Nous avons coché à tout-va les assiettes de Fromages et Charcuterie, le Jambon Serrano et pan con tomate, les Crunchy crevettes, les Croquetas, les Keftas de bœuf à la coriandre, les Crevettes à la plancha et j’en passe. Coté dessert, les propositions semblent classiques mais appétissantes, on verra plus tard ! En ce qui concerne les vins, pas de liste à la Prévert, quelques suggestions appropriées de vins espagnols qui nous conviendront parfaitement.

La Mangerie - La Carte

Le Repas :

Quelques minutes d’attente et la valse des tapas bât son plein à notre table. Les assiettes de Charcuterie et de Fromages sont copieuses et agréables à manger, les Keftas de bœuf à la coriandre sont savoureuses, le Tartare de saumon est rafraîchissant, La Burrata tomates cerises et basilic fond dans la bouche, Les Patatas bravas sont plutôt quelconques, etc. Au final, la grande majorité des Tapas nous a ravi malgré quelques petites déceptions. Finalement nous surenchérissons avec de nouvelles assiettes de Charcuterie de Fromages que nous dévorons aussi sec dans une ambiance survoltée. Il vient un moment où le dessert se doit de rentrer en piste mais les estomacs sont déjà malheureusement bien rassasiés. Nous optons pour des Tiramisù banane Nutella et Cheesecakes de La Mangerie à partager. Alors que le Cheecake nous laisse une douce impression, le Tiramisù banane Nutella vient lui bousculer cette fin de repas. Il est tout simplement parfait. Il vaut à lui seul de se déplacer à la Mangerie. J’avais envie d’en commander d’autres mais l’on a su me raisonner. Ce n’est que partie remise, je reviendrai !

La Mangerie - Assiette de Charcuterie et Fromages

Bilan :

Faut il y aller ? Oui sans hésitation ne serait ce que pour le délicieux Tiramisù banane Nutella.

Avec qui ? Uniquement entre amis et de préférence beaucoup.

Y retourner ? Oui avec grand plaisir !

La clientèle ? De quartier, forcément bobo mais décontractée.

C’est cher ? Très franchement ça reste raisonnable.

Et les toilettes sont propres ? Ça peut aller.

Informations :

La Mangerie
7 rue Jarente – Paris 4ème
Métro : Saint-Paul
http://la-mangerie.com


Retrouvez la Mangerie sur la Carte de mes Adresses à Paris.

La MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa MangerieLa Mangerie





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



9 Responses to La Mangerie, un restaurant à Tapas convivial

  1. AuroreNo Gravatar says:

    J’en avais déjà entendu parler et cet article confirme mon interet pour ce lieu. A tester donc ! Ah et ‘jajoute que j’adore ton blog !!!!

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Je suis content de t’avoir convaincu ! Ma femme aussi me tanne pour y retourner 😉 Un grand merci pour le compliment sur le blog. Je le lance modestement mais j’espère l’enrichir vite pour partager de bonnes adresses et les faire aimer comme moi je les aime.

  2. ClaireNo Gravatar says:

    Il n’y a pas de clientèle de quartier ou quasiment pas; cet établissement est assez unanimement détesté de ses voisins dont il pourrit la vie avec le boucan de ses groupes et de ses fumeurs bourrés qui squattent la rue – qui était tellement agréable à vivre avant!! – toute la soirée en beuglant. Le patron lui, ne maitrise rien, laisse porte et fenêtre d’un établissement ultra bruyant ouverts jusqu’à pas d’heure et ne s’exprime que par exclamations et rires forcés, ajoutant à la cacophonie générale. Alors non, ce n’est pas une clientèle de quartier qui fréquente ce rade mais plutot des bobos/gogos qui aiment qu’on leur lèche les botte mielleusement.

  3. Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

    Bonjour Claire. Un Quartier n’est pas une rue. J’imagine bien que si vous êtes une riveraine du restaurant vous devez souffrir du bruit mais il y a pour ça des recours légaux et écrire des commentaires sur internet je changera rien à vos problèmes. C’est d’ailleurs un problème majeur dans tout le quartier et pas seulement vis à vis de La Mangerie.
    Enfin, si je comprends bien où vous habitez, le bobo n’est visiblement pas celui que vous croyez dans l’histoire 😉

  4. ClaireNo Gravatar says:

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils, les recours légaux, on y travaille.
    Néanmoins pourriez vous préciser ce que vous entendez par « Enfin, si je comprends bien où vous habitez, le bobo n’est visiblement pas celui que vous croyez dans l’histoire »?? Doit on comprendre que toute personne habitant dans ce quartier est un bobo? Voyez vous, c’est exactement à cause de ce préjugé que j’ai écrit cette réaction, un peu vive, j’en conviens. Ce quartier, jusqu’à peu, était un quartier avec des habitants variés, des vieux (mes grands parents, plus de 90 ans chacun, y vivent depuis plus de 40 ans, par exemple), des familles, des branchés, des artistes, des populos, etc.. Puis, envahi par la fringue (maje, sandro, kooples & consorts) et les « restos » à touristes ou ceux du genre de « la mangerie » – bruyants et irrespectueux – qui viennent juste se servir sur la bête, il a complètement changé et devient un repaire à gogos/bobos qui crient dans la rue, à touristes qui louent pour la semaine, à « shoppeurs » qui pensent être dans un centre commercial à ciel ouvert. Et tous les commerçants de quartier disparaissent les uns après les autres. Et voilà comment on tue l’un des plus beaux quartiers de paris, qui petit à petit se vide de ses habitants effarés de vivre désormais dans gogoland. Alors, non, tous les habitants du marais ne sont pas des bobos, ce sont ceux qui connaissent mal ce quartier et qui en abusent qui pensent ça.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Je comprends bien que 100% des habitants du Marais sont pas des bobos (encore faudrait il s’entendre sur une définition du bobo). Mais vous le dites vous même, le quartier a changé. On peut le regretter surtout pour ceux qui l’ont connu autrement par le passé. Seulement aujourd’hui, le fait est qu’une nouvelle population a investi le quartier et que la généralité que j’ai pu faire devient de plus en plus vraie.
      Après je vous suis sans hésitation sur les problèmes majeurs que soulèvent la mutation du quartier et les nouveaux excès dont vous parlez. Il ne faut pas non plus cracher dans la soupe, c’est ce phénomène qui a aussi fait flamber les prix des logements et qui a directement profité aux propriétaires historiques. C’est justement parce que les propriétaires historiques ont profité de ce boom en vendant ou en mettant en location leurs biens à prix d’or qu’une nouvelle population a pu s’installer et que le quartier regorge aujourd’hui de boutiques haut de gamme.
      Vous en conviendrez, malgré toutes les nuisances dont vous parlez, il vaudra toujours mieux habiter dans le Marais que dans certaines banlieues parisiennes où les désagréments sont à mon sens nettement moins supportables. Il vaudra toujours mieux habiter dans le Marais que près du périphérique, d’un dépôt de bus, d’une gare RER, d’une ligne de chemin de fer ou d’une usine de retraitement de déchet. Je vous assure, à coté, vos problèmes de jeunes qui s’amusent et de boulangerie un peu trop loin sont bien dérisoires…

  5. ClaireNo Gravatar says:

    Je ne peux pas me retenir de vous répondre bien que là ça dépasse largement le cadre de votre critique de la mangerie. Mais franchement, objecter que les prix flambent et que c’est bonbon pour les proprios historiques qui se font du fric en spéculant, c’est navrant; dites plutôt que tous les locataires historiques partent car leurs loyers s’embrasent et que les successeurs des proprios historiques doivent vendre pour payer les droits de succession sur des plus values aberrantes.
    Et quant au malheur de ceux qui habitent près d’une déchetterie ou d’une gare de rer, sûre que leur problème est autrement plus coton que le mien (je ne suis pas sûre d’ailleurs que vous les connaissiez beaucoup mieux que moi, car je pensent que peu d’entre eux vont s’encanailler le soir dans le Marais ou chez Pinxo…) mais cette comparaison est un argument spécieux; j’ai 50 exemples qui me viennent, là, tout de suite, de gens beaucoup plus malheureux qu’eux, il n’en reste pas moins qu’habiter un près dune usine de traitement de déchet, c’est une difficulté.
    Je ne vous parlais d’ailleurs pas de mon cas personnel, mais d’un tissu social qui se délite. Et puisque vous déplorez le malheur de ceux qui vivent dans des banlieues plus ou moins pourries, vous devriez être d’accord avec moi pour déplorer le tour que prend Paris, inabordable, chassant tout ce qui dépasse de ses murs – les vieux, les familles, les pauvres ou ceux qui sont juste ric-rac, les étudiants, les divorcés, les chômeurs, les artisans, etc… tout ça pour une population de plus en plus uniforme, qui ne vit plus que barbue et cheveux mi-longs pour les mecs, en « stilettos » et rires de dindes pour les filles, et avec pour seule lecture, GQ et « le » ELLE. Alors, que ma boulangerie soit plus loin, c’est pas forcément un drame effectivement, sauf peut-être pour le boulanger qui a perdu son taf’, car le loyer de sa boutique avait trop augmenté – mais ça n’est pas un problème selon vous? – et pour la vieille dame qui fait 10km pour s’acheter à bouffer. Mais rassurez vous bonnes gens, Maje et Sandro ont pris sa place pour fournir le nouveau « public » du marais, qui pour la bouffe se contente de Daily Monop’ et des Costes. Très réjouissant comme tableau.

  6. J’ai testé également et adoré! Mon article est ici, si tu veux y jeter un coup d’œil : http://claireaumatcha.blogspot.fr/2015/06/coup-de-coeur-parisien-la-mangerie.html
    A bientôt!

  7. SylvieNo Gravatar says:

    Merci pour ce utile partage.

    Vraiment, j’adore ce blog, où nous découvrons des sites très intéressantes de notre bien-aimée Paris.

    Dans les fêtes organisées dans ma maison ne manquent pas les Tapas (ma famille est espagnole), surtout de jambon serrano. J’achète habituellement jambon serrano à Paris ici: Le jambon serrano

    Rappelez à vos lecteurs, si vous me permettez … le jambon serrano est moins cher que le pata negra et est également très bon.

    Merci bien encore. Cdt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑