Coup de ♥ Les Jalles

Published on septembre 11th, 2012 | by Le Gastronome Parisien

3

Les Jalles, le Bistro Volnay a trouvé son grand frère

Pour ceux qui suivent un peu l’actualité gastronomique parisienne, il était difficile de passer à coté de l’ouverture du restaurant les Jalles dans le 2ème arrondissement. Lancé depuis Avril 2012 par les mêmes propriétaires que ceux du Bistro Volnay deux rues plus loin, le restaurant les Jalles n’a eu de cesse de voir défiler les journalistes gastronomiques de la capitale. La messe fût dite après la visite du lyrique François Simon qui a qualifié le restaurant de « petite bombinette exquise ». Il n’en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité. Réservation fût prise une fois la tempête médiatique passée, un soir du mois d’août.

Premières impressions :

La décoration des Jalles est très proche de celle du Bistro Volnay, mêmes chaises, mêmes miroirs au mur, même comptoir, même lumière tamisée, même ouverture sur les cuisines, etc. On retrouve donc cette même ambiance bistrot chic. Différence importante cependant, le restaurant les Jalles est beaucoup plus grand et les tables sont beaucoup mieux espacées (ce qui était un problème au Bistro Volnay). Il y a même un étage, fermé ce soir là. Le service, lui, est fourmillant, encore un peu désorganisé mais très agréable et avenant.

En guise de mise en bouche pour accompagner le traditionnel moment du choix des mets, nous avons eu droit à des Rillettes que j’ai eu du mal à identifier d’ailleurs. Je dois dire que c’est un peu du déjà vu et nous n’en sommes pas allés au bout.

Les Jalles

La Carte :

Voilà la Carte. Oublié le Bistro Volnay et son menu unique à 35 €, les Jalles jouent dans la division supérieure. Le choix est plus large, les produits sont nobles et les intitulés plus pompeux. Les légumes se disent croquants et de saison, les herbes et les amandes fraîches et le veau fermier. Manifestement une grande attention est portée sur la qualité des produits et on veut que ça se sache !

Les Jalles

Sur les prix, pas facile de faire de généralités car comme vous le voyez sur la photo, il y a de tout. En moyenne, je dirais qu’il faut compter 20 € pour une entrée et 40 euros pour un plat. Compte tenu du cadre, du lieu, des produits et du service, tout cela me parait bien raisonnable. Reste quand même à goûter !

Si vous ne trouvez pas votre bonheur à la carte, vous pourrez toujours vous rabattre sur les suggestions du jour. Ce soir là, une magnifique Terrine de Campagne et une Poulette fermière des Landes, sauce au vin blanc, girolles et pommes de terre confites nous ont été proposés. Par contre, on ne nous en donne pas le prix et je n’ai pas pensé à demander…

Nous nous sommes finalement décidés, après avoir discrètement observés le bal des assiettes autour de nous, pour les Tomates anciennes assaisonnées au Basilic, Gaspacho frappé et amandes fraîches, le Foie Gras de canard poché au Lillet de Saint Jean, relevé comme un vin chaud au poivre sauvage, les Goujonnettes de Sole sauce Tartare, cassolette de légumes de saison à l’huile d’olive noire et enfin la fameuse Poulette fermière.

Pour les vins, comme au Bistro Volnay, vous aurez l’embarras du choix et profiterez des conseils avisés de la sommelière. Les vins au verre ne sont pas à la Carte, il faut les demander. C’est ce que nous avons fait et nous avons ainsi pu déguster différents Bourgogne tout le long du repas. De même, les prix au verre ne sont pas annoncés. Comptez cependant 14 € le verre manifestement quelque soit le vin choisi si j’en crois mon addition.

Le Repas :

Les Jalles

Le Foie Gras de canard poché au Lillet de Saint Jean, relevé comme un vin chaud au poivre sauvage vous est d’abord présenté entier sur un planche avant d’être découpé et servi devant vous. Nous avons bien ri en espionnant certains touristes voir arriver le foie gras entier pensant que tout était pour eux 😉 Au final, il était très agréable accompagné de ses toasts joliment présentés et encore chauds.

Les Jalles

Les Tomates anciennes assaisonnées au Basilic, Gaspacho frappé et amandes fraîches est l’exemple même d’un entrée particulièrement simple à la base mais rendue véritablement mémorable simplement par le justesse de l’assaisonnement. J’ai été conquis aussi bien par les Tomates que par le Gaspacho parfaitement relevé.

Les Jalles

L’intitulé de Goujonnettes de Sole sauce Tartare, cassolette de légumes de saison à l’huile d’olive noire restait pour nous un peu énigmatique mais nous avons pris le pari. La présentation bien que soignée est un peu déconcertante car on s’attendrait plutôt à ce que la Sole soit mis en avant et pas la sauce Tartare. Résultat, le plat était vraiment délicieux et très original à déguster en combinant les légumes, les goujonnettes et la sauce tartare toujours parfaitement assaisonnée et agrémentée de cubes de pommes vertes.

Les Jalles

La Poulette fermière des Landes, sauce au vin blanc, girolles et pommes de terre confites est arrivée dans une grande cocotte en fonte et nous a été servis dans une assiette sous nos yeux. Le cérémonial est plutôt sympathique bien que j’ai l’impression qu’il en abuse un peu car il en était de même pour le Foie gras, la Terrine et j’en passe. J’ai personnellement adoré ce plat absolument parfait. Aussi bien la viande, que la sauce ou encore l’assaisonnement, tout s’est déroulé sans aucune fausse note. Aux Jalles, la cuisine de bistrot va vers des sommets de perfection avec ce type de plat.

Les Jalles

L’Assiette de Fromages affinés par Marie Quatrehomme, une référence dans son domaine à Paris, était plutôt banale et les portions relativement modestes. J’ai d’ailleurs depuis testé d’autres fromages de cette maison sans jamais avoir été ébloui comme celà a pu être le cas avec des fromages des fromageries Cantin ou Jouannault.

Les Jalles

Les Jalles

Les desserts nous font de l’œil depuis notre arrivée, exposés fièrement au milieu du restaurant. Nous avons craqué malgré un repas bien copieux pour une Tarte aux Fraises Gariguette glacées au Limoncello ainsi que pour un Éclair tout chocolat. Aucun regret, nous nous sommes régalés. J’avais lu que les desserts étaient en dessous du reste. Je ne suis pas d’accord. Ceux-ci étaient parfaits !

Bilan :

Faut il y aller ? Je le conseille vivement. Si votre budget est plus serré, préférez le Bistro Volnay, sinon allez plutôt aux Jalles.

Avec qui ? Peu importe du moment que vous souhaitez passer une soirée calme dans un cadre agréable et chic.

Y retourner ? Oui j’y retournerai mais je surveillerai tout de même l’évolution de la carte avant. A noter que le restaurant est ouvert tous les jours, ce qui est de plus en plus rare à Paris.

La clientèle ? J’y suis allé au mois d’août donc beaucoup de touristes. Tellement que le serveur nous parlait en anglais un coup sur deux …

C’est cher ? Comptez une centaine d’euros pour un repas complet en soirée. Je trouve le prix raisonnable et justifié.

Et les toilettes sont propres ? Très propres, très chics, par contre je crois qu’ils sont mixtes…

Informations :

Les Jalles
14, rue des Capucines, Paris 2ème
Métro : Opéra
Tél. : 01 42 61 66 71
www.lesjalles.fr

Retrouvez les Jalles sur la Carte de mes Adresses à Paris.

Les JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes JallesLes Jalles

Toutes les photos du restaurant les Jalles à retrouver et à commenter sur ma page Facebook.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



3 Responses to Les Jalles, le Bistro Volnay a trouvé son grand frère

  1. Pingback: L'Ourcine est de retour, tout bon tout neuf - Le Gastronome Parisien

  2. Pingback: Bistro des Gastronomes, le Chef Cédric Lefèvre toujours au top ! - Le Gastronome Parisien

  3. Pingback: Pascade, la Cantine parisienne d'Alexandre Bourdas - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑