Paris 15ème Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Published on avril 23rd, 2014 | by Le Gastronome Parisien

4

Le Macaron du Jardin des 8 Trésors 八寶 de Pierre Hermé

L’inventeur de la Haute Pâtisserie n’en finit pas d’étendre son empire. Présent à Paris avec une dizaine de boutiques, Pierre Hermé a exporté ses créations sucrées jusqu’au Royaume-Uni, au Japon ou encore au Qatar. En mai dernier, il inaugurait en grande pompe sa première boutique à Hong Kong dans le IFC Mall suivie d’une seconde adresse à Tsim Sha Tsui en novembre. Je n’y ai encore jamais mis les pieds mais si l’on en juge par l’affluence des touristes chinois dans les boutiques parisiennes, le succès du pâtissier français à Hong Kong est incontestablement assuré.

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Mondialement reconnu pour ses macarons, Pierre Hermé a toujours su se distinguer avec des recettes originales. Même si j’ai parfois été déçu par quelques unes de ses créations (Le macaron Truffe blanche par exemple) et très souvent rebutés par les tarifs pratiqués, il faut avouer que la plupart des macarons sont remarquables à l’image du maintenant célèbre Ispahan à la Rose, litchi et framboise.

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Cherchant toujours à convaincre par de nouvelles saveurs, Pierre Hermé a lancé cette année la collection « Les Jardins » par l’intermédiaire de laquelle il propose chaque mois une expérience gourmande unique aux accents florales. Ainsi, au milieu des classiques de la maison, on pouvait trouver un Macaron à l’Huile d’olive, Mandarine et Eau de concombre, un autre au Thé fumé, Safran, Iris, Carotte & Violette ou un dernier au Citron & Parfum de Bois de Cèdre inspiré du Liban.

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Chaque séjour à l’étranger est l’occasion pour Pierre Hermé de découvrir de nouveaux parfums et de tenter de les associer dans ses pâtisseries. De ses escapades à Hong Kong, il a ramené une nouvelle idée de macaron. Comme il le raconte dans une interview accordée au Petit Journal de Hong Kong, il a découvert au restaurant BO Innovation d’Alvin Leung le Thé aux 8 trésors (八寶茶 Baat Bou Caa).

Il dit aussi que le thé aux 8 trésors ne contient pas de thé. Petite erreur de jeunesse car il y a bien du thé dans cette préparation traditionnelle qui peut être vert ou Wu Lung selon le goût et la région. À celui-ci, on ajoute en effet huit ingrédients (8 car c’est le chiffre qui symbolise la prospérité, 發 en cantonais) utilisés dans la pharmacopée chinoise. De même, en fonction de la région et surtout des maux que l’on souhaite guérir, les ingrédients seront différents. La liste des possibilités est longue et en voici un recensement non exhaustif je le crains : Chrysanthème, chèvrefeuille, graines de lotus, dattes rouges, baies de goji, longane séché, agrumes en toute genre séchés, fruit de fenugrec (ou sénégrain), boutons de roses, réglisse, osmanthus, cenelle, amaranthe, mangoustan séché, ginseng, graines de sésame, bref, je m’arrête là. Il suffit de passer sa tête dans une officine traditionnelle à Hong Kong pour se rendre compte que l’on a l’embarras du choix pour réaliser son infusion aux 8 trésors.

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Pour sa recette de macaron, Pierre Hermé a utilisé les ingrédients suivants : Graine de Lotus, Datte Rouge, Baies de Goji, Bouton de Roses, Peau d’Orange Séchée, Longane Séché, Chrysanthème et Osmanthus. On ne peut pas lui reprocher de na pas avoir respecté la tradition ! Façonné avec une coque couleur or et une autre d’un rose éclatant, ce Macaron au 8 trésors est irrésistible. Son parfum est très subtil. Il y a beaucoup de fraîcheur sans doute apportée par les agrumes. Le sucre est présent mais sans excès. On distingue assez bien la datte rouge et la rose. On a l’impression d’être dans le fruit rouge mais avec plus de profondeur. Garni de ganache et de deux fines couches de gelée, on retrouve en plus un jeu de textures très intéressant. C’est véritablement une sensation gourmande inédite que j’ai beaucoup apprécié.

Là où le bât blesse un peu c’est au niveau du prix. 18 € la boite de 7 macarons. Faites comme moi, fermez les yeux, laissez vous bousculer par les hordes de touristes et allongez la monnaie en pensant à ce bel élan vers la Chine que nous propose notre pâtissier vedette 😉 Par contre, dépêchez vous, ils sont en vente jusqu’au 4 mai seulement !

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Pierre Hermé Paris Macarons Les Jardins

Si ça peut vous convaincre d’aller goûter ce nouveau Macaron Pierre Hermé, je vous glisse au passage quelques photos de gâteaux. Chou Satine Fruit de la Passion & Orange d’abord et Désiré au Citron, Fraises et Banane ensuite…

Informations :

Pierre Hermé – Paris 6ème
72 rue Bonaparte – Paris 6ème
Métro : Saint-Sulpice
Tél. : 01 43 54 47 77

Pierre Hermé – Paris 1er
4 rue Cambon – Paris 1er
Métro : Concorde
Tél. : 01 43 54 47 77

Pierre Hermé – Paris 15ème
185 rue de Vaugirard – Paris 15ème
Métro : Pasteur
Tél. : 01 47 83 89 97

Pierre Hermé – Paris 4ème
18 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie – Paris 4ème
Métro : Hôtel de Ville
Tél. : 01 43 54 47 77

Pierre Hermé – Hong Kong IFC Mall
Shop 1019C, IFC Mall, 8 Finance Street, Hong Kong
MTR : Central
Tél. : +852 2833 5700

Pierre Hermé – Hong Kong Harbour City
Shop 2410, Level 2, Gateway Arcade, Harbour City, Kowloon
MTR : Tsim Sha Tsui
Tél. : +852 2155 3866

www.pierreherme.com


Retrouvez les boutiques Pierre Hermé sur la Carte de mes Adresses à Paris.
Retrouvez les boutiques Pierre Hermé sur la Carte de mes Adresses à Hong Kong.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



4 Responses to Le Macaron du Jardin des 8 Trésors 八寶 de Pierre Hermé

  1. GraceNo Gravatar says:

    Waou je cours gouter cette merveille crossover fusion entre nos deux cultures. Et, vertus pharmacopéiques obligent, si jamais je peux me soigner avec un macaron, alors là j’en mange ma baume du Tigre…

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Héhé ! C’est vrai que la cuisine chinoise et ses supposées vertus médicinales offrent à chaque fois d’excellents arguments pour se déculpabiliser des excès de gourmandise. Au pire, même si tu ne trouves vraiment aucune herbe miraculeuse dans la recette, y’a toujours moyen de s’arranger avec une syllabe dans le nom du plat qui ressemble de près ou de loin à un mot qui porte bonheur 😉

  2. Pingback: Sélection d'adresses pour le French Gourmay à Hong Kong - Le Gastronome Parisien

  3. Pingback: L’Osmanthe, une pâtisserie délicieuse et prometteuse - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑