Coup de ♥ SONY DSC

Published on novembre 5th, 2012 | by Le Gastronome Parisien

4

Restaurant Hélène Darroze, dans le Salon

Je reviens un temps à notre cuisine française, pour vous parler de celle de la célèbre Hélène Darroze. Avec des restaurants couronnés de plusieurs étoiles à Paris, Londres et Moscou , la Chef originaire du Sud-Ouest est l’une des femmes chefs les plus connues et réputées en France avec Anne-Sophie Pic. Son restaurant parisien, situé rue d’Arras dans le 6ème arrondissement, se décompose en 3 lieux originaux, la Salle à manger qui correspond au restaurant gastronomique étoilé, le Salon d’Hélène qui est un restaurant dit à tapas et enfin le Boudoir qui permet de prendre un verre. Je vous propose aujourd’hui de découvrir le Salon d’Hélène. On y sert les mêmes plats que dans le restaurant gastronomique mais en plus petites portions et le service se veut moins guindé.

Premières impressions :

L’accueil est tout de suite très courtois. Le personnel est tiré à 4 épingles et ne manque pas. Après nous avoir débarrassé de nos affaires, nous sommes dirigés vers notre table avec une banquette comme demandé lors de la réservation. Nous sommes arrivés tôt, du coup le Salon d’Hélène est encore clairsemé. Le cadre est intimiste et chic, lumière tamisée, mobilier en bois noir, parquet au sol et fauteuils marrons ou oranges. L’ensemble est réussi mais manque de caractère et de chaleur. Au fond, j’aperçois une cuisine ouverte reluisante. Nous apprendrons plus tard, qu’elle sert seulement pour les desserts et encore, dommage… Une remarque sur les canapés. Certes, ils sont très confortables et participent à la convivialité du lieu mais pour manger ce n’est pas idéal. A vous de voir…

Hélène Darroze

La Carte :

Ici pas de carte mais un unique Menu Dégustation que le Maître d’hôtel prend le temps de vous détailler. Honnêtement étant donné le nombre de plats, difficile de retenir tous les énoncés à rallonge. Du coup le mystère reste presque entier. Jamais on ne vous parle de prix mais sachez que le Menu est à 85 €. Comme évoqué plus haut, il est identique à celui du restaurant gastronomique mais les plats sont servis sous forme de tapas. Bref, un plan parfait pour déguster de la cuisine étoilée sans trop se ruiner ni passer 4 heures à table. Voici une photo du menu que l’on vous donne à la fin du repas avec l’addition pour vous rappeler de tout ce que vous avez eu le plaisir de manger !

Hélène Darroze
Pour les vins, on vous apporte une carte. Je n’ai pas eu le temps de l’étudier dans le détail mais j’en retiens que le choix est vaste et que les prix sont élevés. Ils sont surtout les mêmes que dans le restaurant gastronomique. je trouve par exemple hors sujet de proposer des vins à 1500 € avec un menu à 85 € mais bon… Ce soir là je conduisais donc je me suis contenté de quelques verres de Santenay 2009 facturés 15 € l’unité et de coupes de Champagne Pol Roger facturées 19 € l’unité.

Le Repas :

Cruel dilemme… Est ce que je vous montre tous les plats un par un … Soyons fou, c’est parti !

Hélène Darroze

Hélène Darroze

Les assiettes sont toujours servies par 2 donc je vais en faire de même pour les photos pour coller au plus près de la réalité. Arrivent pour l’entrée une Crème brûlée au foie gras de canard des Landes caramélisée au sucre cassonade et pistaches de Sicile et une Huître en tartare, gelée de pomme verte et glace saké. Je vous le dis tout net, j’ai détesté la crème brûlée. Autant j’adore le foie gras et j’en mange plus que de raison, autant en crème brûlée c’est insupportable. En plus, je ne conçois pas que l’on puisse mixer du bon Foie Gras. Du coup fait très rare voir inédit, je n’ai pas fini mon assiette ! Je relativise tout de même car tous les autres clients du restaurant semblent avoir appréciés, ça doit venir de moi… Bref heureusement, l’Huître a su me faire oublier ce premier échec. Cette association avec de la gelée de pomme et la glace à l’alcool de riz japonais, pourtant d’une simplicité déconcertante, était merveilleuse. Il ne fait aucun doute que je vais retenter l’expérience à la maison.

Hélène Darroze

Hélène Darroze

On enchaîne avec les deux tapas de poisson, d’abord un Homard bleu cuit à la nacre, courge butternut, châtaignes et chanterelles, émulsion de parmesan Reggiano et ensuite un Saint Pierre de Saint Jean de Luz, marinière de pousses d’épinards, girolles, chipirons, coquillages, cappuccino de citronnelle. Je commence par mettre de coté mon aversion pour les plats recouverts d’une émulsion (surtout que ça gâche mes photos ;)) et je passe à la dégustation. Le Homard était cuit à la perfection et l’écrasé de butternut qui l’accompagnait était délicieux et parfaitement assaisonné. Même satisfaction avec le Saint Pierre. Le doux parfum de la citronnelle se mariait idéalement avec le poisson.

Hélène Darroze

Hélène Darroze

Pour les tapas de viandes, nous avons eu droit à une Poularde jaune des Landes, pomme de terre, oignons nouveaux et cèpes, sauce au vin jaune d’Arbois et à un Ris de Veau du Limousin, mousseline de céleri et carottes frisées, jus de veau. Une nouvelle fois, c’est pas mal ! La Poularde comme le Ris de veau sont tendres et savoureux, le cèpe bien cuisiné, les sauces légères et goûteuses… C’est vrai que là on aurait envie de craquer et prendre une réservation le lendemain au restaurant gastronomique pour prolonger le plaisir…

Hélène Darroze

Hélène Darroze

Je vous passe la photo de l’assiette de Fromages commandée en supplément qui manquait cruellement de gourmandise, pour vous parler au plus vite des incroyables desserts. Je commence par le Carupano, Crème au chocolat noir de Venezuela, glace à la citronnelle et croquant cacao. D’abord agréablement surpris par la texture et la qualité de la crème au chocolat, je reste ensuite scotché sur la glace à la citronnelle. A refaire aussi ! Je poursuis avec l’Ananas Pain de sucre et Del Monté, biscuit crumble à la noix de coco, granité citron vert vanille, crème légère au poivre long et gaufrette à la banane. Claque sucrée de la soirée ! Comment vous dire… ce dessert est tellement gourmand, tellement bien pensé. Il y a du chaud, du froid, du croquant, du fondant, et cette crème au poivre…

Le repas se termine par quelques pâtes de fruits pas terribles au fruit de la passion pour accompagner l’addition. Nous avons au final passé un très bon moment dans le Salon d’Hélène. Un cadre chic et convivial, une cuisine savoureuse, un service correct bien qu’un peu désorganisé, une addition raisonnable sans les à coté, bref un bon cocktail pour une soirée gastronomique mémorable. Je vous laisse jeter un œil à toutes les autres photos à la fin de l’article.

Bilan :

Faut il y aller ? Je vous le recommande. Je trouve l’idée de proposer de la cuisine sophistiquée en tapas à des prix raisonnables plutôt intéressante.

Avec qui ? Pour un petit dîner en amoureux, le cadre est idéal. Tentez les tables avec les canapés pour changer.

Y retourner ? Oui j’y retournerai, plus au Salon qu’à la Salle à Manger car je pense être incapable malgré mon gros appétit d’apprécier de bout en bout le repas copieux du restaurant gastronomique.

La clientèle ? Assez diverse. Beaucoup d’étrangers comme souvent dans les restaurant chics de la capitale.

C’est cher ? Les inconditionnels du Flunch et des légumes à volonté me diront que oui mais franchement pour de la si belle cuisine… De mon point de vue, si on s’en tient au Menu dégustation à 85 €, c’est tout à fait raisonnable. Par contre les à coté comme le vin, le champagne ou le fromage ne sont pas donnés.

Et les toilettes sont propres ? Classe.

Informations :

Restaurant Hélène Darroze
4 rue d’Assas – Paris 6ème
Métro : Sèvres-Babylone
Tél. : 01 42 22 00 11
www.helenedarroze.com
Ouvert du mardi au samedi pour le déjeuner de 12h30 à 14h30 et pour le dîner de 19h30 à 22h30.


Retrouvez le Restaurant Hélène Darroze sur la Carte de mes Adresses à Paris.

Hélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène DarrozeHélène Darroze





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



4 Responses to Restaurant Hélène Darroze, dans le Salon

  1. Pingback: Will, la nouvelle bombe du Chef William Pradeleix - Le Gastronome Parisien

  2. VincentNo Gravatar says:

    Passionné de cuisine mais pas de géographie. Hélène Darroze n’est pas originaire du Pays Basque mais de Villeneuve de Marsan dans les Landes. Elle est donc gasconne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑