Paris 11ème Le Chocolat Alain Ducasse

Published on mars 5th, 2013 | by Le Gastronome Parisien

12

La Chocolaterie artisanale du Chef Alain Ducasse

Après les restaurants, les auberges, les écoles et les livres de cuisine, voilà que le grand Chef Alain Ducasse se met au Chocolat. C’est en effet rue de la Roquette, près de la Bastille, que le Chef a trouvé l’emplacement idéal pour créer une authentique chocolaterie artisanale. Grand fan d’Alain Ducasse depuis un inoubliable dîner de fiançailles au Spoon à Hong Kong, il me tardait d’aller y faire un tour car généralement quand Alain Ducasse lance un nouveau projet, il ne fait pas les choses à moitié…

La Visite :

Direction donc le 11ème en quête des gourmandises chocolatées du Chef ! Miro comme une taupe, je m’arrange pour passer devant la boutique sans m’en rendre compte. Il faut dire qu’elle ne saute pas aux yeux nichée dans cette petite arrière-cour. Une fois rentré, plus de doute, le nom d’Alain Ducasse est affiché en gros sur la devanture. D’extérieur, l’endroit ressemble à s’y méprendre à un vieil atelier et les immenses portes en acier laissent plainer tout le mystère sur ce qui se cache à l’intérieur.

On ne peut que être conquis par la décoration. Dans un esprit colonial exotique, elle fait la part belle aux bois foncés et au cuivre. Elle n’en oublie pas pour autant d’évoquer la fonction manufacturière du lieu avec une abondance d’acier et du béton brut au sol.

Le Chocolat Alain Ducasse

Le Chocolat Alain Ducasse

L’œil est tout de suite attiré par le présentoir central où les ganaches gourmandes, les pralinés à l’ancienne et les ganaches d’origine se mêlent pour notre plus grand plaisir. La lecture des étiquettes me laisse rêveur, Chocolat de Madagascar, du Pérou, de Trinidad, Ganache Passion & Coco, Thé & Citron, et j’en passe…

Le Chocolat Alain Ducasse

Ne sachant pas trop quoi prendre, je décide d’opter pour cette première visite pour une Boite découverte à 28 € avec une petite sélection de la collection. Les vendeuses se révèlent sympathiques et avenantes avec les clients. En revanche, à moins de faire son bourgeois difficile, il semble compliqué de se voir offrir quelques chocolats pour goûter. Il reste bien ceux proposés en dégustation à la caisse mais encore faut il avoir le courage de se frotter à des quinquagénaires endimanchés manifestement à jeun.

Le Chocolat Alain Ducasse

Sur le coté, on retrouve ce que d’autres appellent les Croquants, des cacahuètes, des amandes ou des noisettes enrobées simplement de chocolat noir ou au lait. Difficile de s’en faire une idée car les emballages ne laissent rien entrevoir et manifestement des gourmands sont déjà passés avant moi dévastant sur leur passage les coupelles de dégustation. Mieux vaut en avoir envie car le plus petit paquet fait tout de même 300gr et est affiché à 25 €. J’ai fait le choix des Noisettes au chocolat noir, nous verrons bien.

Le Chocolat Alain Ducasse

Un peu plus loin, une étagère est consacrée aux tablettes de chocolat. Il y a en a de toutes natures à 65%, 75%, 85% de Cacao, en provenance par exemple du Venezuela ou de Java. De nouveau l’emballage en papier kraft ne laisse même pas un petit carrée de chocolat à contempler. Va pour un 75% du Vénézuela, le Trinitario.

Dans la file d’attente pour payer, on a tout le loisir d’admirer les chocolatiers à l’oeuvre derrière la grande verrière. Le geste est précis et la technique traditionnelle. A la caisse, 60 € pour une Boite découverte, 300g de Noisettes au chocolat noir et une Tablette de chocolat. Heureusement j’ai pu gratter discrètement deux chocolats en dégustation pour faire passer la pilule, des ganaches à la framboise. Délicieuses ! Certes la facture est salée mais à y regarder de plus près nous sommes dans les prix des concurrents comme Jean Paul Hévin ou Hugo & Victor par exemple. Les petits malins pourraient cependant avoir raison de dire que la rue de la Roquette n’a pas le prestige ni les loyers de la Rue Saint-Honoré ou encore que les emballages n’ont pas du leur coûter bien cher, mais bon, c’est Alain Ducasse quand même !

La Dégustation :

Le Chocolat Alain Ducasse

Vos petits chocolats vous sont restitués dans une boite cartonnée rectangulaire pas forcément des plus pratiques quand on a à se balader avec. Elle est tout de même arrivée saine et sauve à la maison.

Le Chocolat Alain Ducasse

On commence par les Noisettes au Chocolat Noir. Elles sont absolument divines. Les noisettes sont croquantes sans être sèches et la pellicule de chocolat se distingue par sa finesse. Toutefois 300g ça fait quand même pas mal ! Je me dis que j’en ai pour un bout de temps avant de finir.

Le Chocolat Alain Ducasse

Je vous mets la photo de la Tablette de Chocolat Trinitario mais je n’y ai pas encore goûté. En fait vu le nombre de chocolat à la maison je vais sans doute faire cadeau de cette tablette.

Le Chocolat Alain Ducasse

Le Chocolat Alain Ducasse

Et oui, c’est qu’il me reste ma Boite de Dégustation avec un mélange de la collection. La Boite est accompagnée de petites fiches très bien faites avec tous les types de chocolat. Chaque ganache ou praliné possède un signe distinctif permettant d’en connaitre la composition d’un simple coup d’œil. A cette heure, la boite est quasiment vide et j’ai déjà mes coups de cœur. Coté Ganaches gourmandes, je fonds littéralement pour la Passion & Coco et la Framboise. Dans les Pralinés à l’ancienne, la Noir Noisette & Amande fondantes a ma préférence. Enfin, les Ganaches Origines raviront les puristes avec une ganache du Pérou remarquable. Tous ces chocolats se distinguent vraiment par leur qualité et surtout leur finesse de réalisation. C’est du grand travail de chocolatier !

Bilan :

J’aime : La finesse et la qualité des chocolats, la décoration de la boutique, la manufacture ouverte, le quartier décontracté, le packaging volontairement différent et ludique, le service avenant.

J’aime moins : Les prix un poil élevés, un choix encore limité, un packaging peu adapté pour un cadeau, absence de communication sur l’origine du cacao et les producteurs, un personnel encore peu expérimenté.

Un seul conseil, foncez-y, la gourmandise n’attend pas !

Informations :

Manufacture à Paris Alain Ducasse
40, rue de la Roquette, Paris 11ème
Métro : Bastille
Tél. : 01 48 05 82 86
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 19h
www.lechocolat-alainducasse.com


Retrouvez le Chocolat Alain Ducasse sur la Carte de mes Adresses à Paris.

Le Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain DucasseLe Chocolat Alain Ducasse





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



12 Responses to La Chocolaterie artisanale du Chef Alain Ducasse

  1. Le GrumeauNo Gravatar says:

    La chance ! Merci pour ces belles photos, ca donne bien envie. Si tu devais comparer aux autres poids lourds genre la maison du chocolat, ils valent quoi ceux de notre ami Alain ?

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Pas facile à dire comme ça sans comparer à la suite les deux. Franchement ils sont très très bons et parfaitement réalisés. J’avais jamais vu autant de finesse avant même chez d’autres poids lourds. On ne peut pas nier qu’il a mis les moyens pour faire du chocolat traditionnel et de qualité. Après je ne suis pas non plus un grand expert, il faudrait avoir l’avis de pros du domaine. Par contre, on est loin d’avoir le choix de produits de la maison du chocolat par exemple et le packaging est beaucoup moins classe. Donc pas terrible pour un cadeau et peut être un peu cher pour se faire plaisir personnellement tous les 4 matins. Quoiqu’il arrive il faut y aller pour voir et goûter 🙂

  2. magaliNo Gravatar says:

    Dites-moi, sont-ils réellement aussi bons qu’ile le paraissent ? A quand l’ouverture d’une boutique sur la Côte (DUCASSE oeuvre à MONACO, il pourrait nous faire cadeau de l’une de ses boutiques de chocolats !). C’est l’heure du goûter, merci pour ce reportage ! Cordialement Magali

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Oui aussi bon que ça Magali 😉 Apparemment ses chocolats alimentent tous ses restaurants et boutiques peut être que tu peux en trouver là bas aussi va savoir ! Très bon goûter à toi et à bientôt !

  3. Les TastersNo Gravatar says:

    En tout cas, tes photos donnent envie d’y aller et rendent hommage au produit (et au travail).
    Merci pour ta franchise, ton honnêteté et ton absence totale de préjugés. Cela fait du bien de lire des posts où le blogueur n’est pas infatué, blasé et ne joue pas à monsieur je sais tout mieux que tout le monde.
    Cela te permet de mettre en avant le travail alors que la plupart ne vont parler que du prix.
    Il me tarde de tester.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello Les Tasters ! Merci beaucoup pour ton commentaire mais je ne suis pas sûr d’avoir ces qualités… J’essaye juste de raconter en toute simplicité ce que je vois. Je suis content en tout cas que ça te donne envie d’y aller ! Aujourd’hui je viens de ramener le paquet de Noisettes au Chocolat à mes collègues de boulot, ils adorent tous ! A bientôt !

  4. Louis L.No Gravatar says:

    Les photos sont géniales, on a envie de croquer l’écran de l’ordinateur :p

  5. ThomassouNo Gravatar says:

    Bravo pour l’article et les photos, c’est splendide ! J’avais lu d’autres articles sur cette chocolaterie mais là en donnant autant de détails ça donne vraiment envie d’y aller. J’aurais moi aussi mes chocolats Alain Ducasse ce weekend à coup sûr 😉

  6. BomboNo Gravatar says:

    Bon, c’est facile à dire car je ne roule pas sur l’or, mais c’est pourtant bien de l’or qu’il faut pour la boutique
    A « confronter » avec l’avis de Rémi de Painrisien (je l’ai mis en « site web »)

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello.
      On est d’accord ces chocolats sont chers. C’est à réserver pour les occasions spéciales mais malheureusement pas pour la consommation quotidienne. Merci pour l’article, je ne l’avais pas lu. Il a d’un certain point de vue raison, ce projet fait un peu folie des grandeurs. Au delà du jugement de valeur du personnage, il faut se satisfaire que des gens comme lui lancent, en France, de tel projet avec le souci de faire de la qualité et de respecter les traditions culinaires. Quand c’est bien fait, je me dis qu’il ne faut pas trop chercher la petite bête et plutôt encourager ce genre de démarche.
      A bientôt !

  7. Pingback: Tout sur les pâtes à l'École de cuisine Alain Ducasse #1 - Le Gastronome Parisien

  8. Pingback: Tout sur les pâtes à l'École de cuisine Alain Ducasse #2 - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑