Coup de ♥ Clandestino Paris

Published on août 4th, 2014 | by Le Gastronome Parisien

6

Le Clandestino juste avant le relooking

Le Clandestino, vous connaissez ? J’ai déjà eu l’occasion de vous en parler avec beaucoup d’enthousiasme. Je suis en effet un grand amoureux de ce restaurant. Au-delà de l’accueil qui est toujours impeccable, j’adore la cuisine du Chef Masayuki Shibuya. Elle est légère, inspirée, fraîche et les assaisonnements sont à chaque fois détonants. Il est l’un de ceux qui maîtrisent le mieux ce style de cuisine à Paris et il possède une identité qui lui est propre.

ClandestinoDepuis que je l’ai découvert, je n’ai pas manqué d’y emmener mes amis et ma famille et certains sont devenus des clients encore plus fidèles que moi. Il faut malgré tout reconnaître que le restaurant ne connaissait pas le succès qu’il méritait et que quelques-uns trouvaient à redire sur les quantités au déjeuner. Alors quand j’ai lu sur le site du Fooding que le Clandestino fermerait définitivement ses portes en août, je me suis senti dépossédé de mon adresse de quartier favorite et me voyais déjà errer à la rentrée comme une âme en peine au milieu de la rue Crozatier (Toute proportion gardée car il y a maintenant le Will ou le Microsillon).

Avec un camarade également inconditionnel de l’adresse, nous avons donc décidé de nous y rendre une dernière fois avant la fermeture présumée. Nous avons été surpris d’apprendre que le Clandestino ne mettait pas du tout la clé sous la porte. Au contraire, le propriétaire Marcelo Joulia a décidé d’investir dans une rénovation complète de l’établissement et de conserver intégralement l’équipe de salle et de cuisine actuellement en place. Évidemment, la question du renommage du restaurant est encore en discussion. Le nom de Clandestino est en effet marqué par le concept initial du premier resto-squat de Paris. Le restaurant renaîtra donc dès septembre avec un nouveau décor plus attirant et le Chef Masayuki Shibuya sera bel et bien toujours en cuisine pour mon/notre plus grand plaisir !

Fort de cette excellente nouvelle, nous nous sommes laissés séduire une nouvelle fois par la cuisine du jeune et talentueux Chef japonais. Juste pour le plaisir des yeux et pour vous donner envie d’y aller cette semaine (le restaurant ferme seulement le 08 août) ou à la rentrée, je vous propose quelques clichés de ce fabuleux déjeuner.

Clandestino Paris

Salade de Poulpe au Melon

Clandestino Paris

Bonite crue, jus de rhubarbe et Cassis

Clandestino Paris

Porc grillé, salade de tomates, graines de moutarde, câpres et pignons de pin

Clandestino Paris

Pêche en sirop, Fruit de la passion et Mousse légère de yaourt

Clandestino Paris

Salade de Fruits rouges et Gelée de Combava

Je ne vous détaille pas les plats car, comme à chacune de mes visites, j’ai tout aimé. Tout l’après-midi durant, j’ai agité mes papilles pour conserver le plus longtemps possible le souvenir de ce que j’avais mangé. Les créations du jour sont assez représentatives de la cuisine du Chef Masayuki Shibuya. Il joue avec les propriétés des herbes et des fleurs, il ose des mélanges improbables et efficaces de condiments et il sort toujours des jus et des bouillons incroyables d’intensité. Il est capable de donner de l’émotion à une banale salade de fruits parce qu’il a su travailler avec finesse et puissance ses assaisonnements. Il nous rappelle que l’on est en droit d’attendre beaucoup plus de la bistronomie et bien mieux qu’un simple mélange de produits de saison aussi bien sourcés soient-ils.

J’espère que le Clandestino nouvelle génération permettra au Chef de s’exprimer encore davantage et qu’il connaîtra évidemment un grand succès. Comptez sur moi pour vous en parler à la rentrée !

MAJ : Une affiche est apparue sur la devanture du Clandestino. Le restaurant s’appellera Clandé et ouvrira en principe le 2 Septembre avec un tout nouveau décor !

Informations :

Clandestino
8 Rue Crozatier – Paris 12ème
Métro : Reuilly-Diderot
Tél. : 09 80 68 08 08
www.clandestino.me


Retrouvez le Clandestino sur la Carte de mes Adresses à Paris.

Clandestino ParisClandestino ParisClandestino ParisClandestino ParisClandestino ParisClandestino Paris





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



6 Responses to Le Clandestino juste avant le relooking

  1. ThomasNo Gravatar says:

    C’est toi qui m’avait donné envie d’aller dans ce restaurant et je n’avais pas été déçu. Je te rejoins, le Chef a une véritable identité de cuisine. Il a quelques tours et techniques qu’il réutilise habillement dans ses assiettes même avec des produits différents. L’exemple des jus est très juste.

    J’ai le souvenir d’une Soupe de Fraises avec un jus de fenouil que j’avais adoré. J’ai eu beau essayer 20 fois de retrouver la recette chez moi de créer un jus de fenouil comme lui mais je n’ai pas réussi. C’est là qu’on se souvient que cuisinier est un métier qui ne s’improvise pas 🙂

    Merci pour ces très belles photos encore une fois.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Nous sommes totalement d’accord !

      C’est marrant car j’avais aussi goûté la Soupe de Fraises au Fenouil et je l’avais adoré aussi. Par contre, je n’ai essayé qu’une seule fois de la refaire à la maison mais sans succès aussi :S

      Hâte de voir avec quelle formule le restaurant va revenir à la rentrée.

      à bientôt !

  2. Pingback: Le Clandestino juste avant le relooking - Le Ga...

  3. ThierryNo Gravatar says:

    Les photos sont magnifiques.

    C’est pas génial leur nouveau nom Clandé… Clandestino, j’aimais bien, ça faisait non conformiste comme la cuisine.

    Pareil, j’irai à la rentrée pour apprécier ce nouvel écrin.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci Thierry !

      Je suis d’accord avec vous sur le nom du restaurant. Espérons qu’ils soient plus inspirés sur la future décoration 🙂

  4. Pingback: Oubliez le resto-squat, place au nouveau Clandé ! - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑