Coup de ♥ Chinatown Olympiades

Published on octobre 30th, 2012 | by Le Gastronome Parisien

65

Chinatown Olympiades, le seul vrai restaurant cantonais de Paris

Depuis mes tous premiers voyages à Hong Kong, je me suis intéressé avec beaucoup de passion à la cuisine chinoise ou plutôt aux cuisines chinoises tellement elles sont différentes aux 4 coins de la Chine. Alors pourquoi ne pas vous parler plus souvent ici de restaurants chinois parisiens ? Et bien parce qu’à mon grand désespoir je ne mange que très rarement chinois au restaurant en France. En effet, notre pays n’est malheureusement pas une terre propice aux délices culinaires de la Chine. Il y a plusieurs explications à ça. Je tenterai sans doute de les exposer un jour ou l’autre ici. Quoiqu’il en soit, en attendant, au milieu de ce véritable désert gastronomique chinois qu’est Paris, seuls deux restaurants ont mes faveurs à savoir le Chinatown Olympiades et le Impérial Choisy. Aujourd’hui, c’est au tour du Chinatown Olympiades d’avoir son article sur le blog. Situé dans le 13ème arrondissement de Paris, rue d’Ivry, juste au dessus du magasin Paris Store, le Chinatown Olympiades est un vaste restaurant de 250 couverts proposant de la cuisine chinoise traditionnelle et essentiellement du sud de la Chine.

Premières impressions :

Le restaurant ne paye pas de mine, forcément dans ce vieux centre commercial mais faites en abstraction. On retrouve au Chinatown Olympiades l’esprit des restaurants de Hong Kong. Une large salle, une armée de serveurs pressés, des paniers vapeur déambulant sur les chariots et de grandes tables rondes. Par contre la décoration se veut ici plutôt typique, pour le coup à l’inverse des restaurants hongkongais où la sobriété et le chic sont d’usage. Au Chinatown Olympiades, une longue fresque égaille assez joliment les murs ne laissant aucun doute sur la spécialité du lieu. L’accueil lui est efficace, pas de manière. « Combien vous êtes ? », « Voilà asseyez vous ici ! ». Pour autant, les serveurs, une fois apprivoisés, sont sympathiques et seront au petit soin pour vous. Dans ce restaurant, oubliez les diners en amoureux. Ici il faut venir nombreux, partager les plats, discuter et se retrouver en famille ou entre amis.

La Carte :

Comme tristement dans la majorité des restaurants chinois en France, la carte est à rallonge pour contenter nos bons français qui après des dizaines d’années croient encore que les nems sont chinois et le riz cantonais le plat national. Le Chinatown Olympiades se distingue cependant par bien des aspects. D’abord, il a le grand mérite de regrouper aux fourneaux de véritables chefs de cuisine spécialisés. Ensuite, une immense partie des plats est traditionnelle et les recettes sont authentiques. Enfin, nous le verrons après, ils sont aussi de qualité et bien exécutées.

Chinatown Olympiades

Pour choisir, faites moi plaisir, laissez tomber les Porc à l’ananas, Nems et autre Boeuf aux oignons. Au Chinatown Olympiades, c’est l’occasion rêvée pour découvrir un peu de l’authentique cuisine cantonaise ! Direction, pour commencer, la page des spécialités Maison. Là on peut se faire plaisir, par exemple, avec des Cuisses de Caille Poivre et Sel, du Tofu aux noix de St-Jacques à la vapeur, le Crabe mue à la sauce XO, les Pinces de Crabe farcies ou encore le Poulet fermier à la Vapeur. Ensuite, on passe à la page des Rôtisseries, une des spécialités du restaurant, avec du Canard ou du Porcelet laqué. Tentez aussi une petite Salade de Méduse, moi j’adore ça. Enfin finissez par les spécialités de vapeur où vous n’aurez que l’embarras du choix, Raviolis aux Crevettes, Crevettes de Riz aux Crevettes, Raviolis frits à la Langouste ou Brioche au Porc rôti feront forcément votre bonheur. Au fil de mes visites, hormis les plats pour touristes (comprenez français avec des fourchettes), j’ai sans aucun doute goûté toute la carte. Ce jour là, nous n’étions que 4 alors il a fallu faire un choix forcément limité.

Le Repas :

Chinatown Olympiades

Nous commençons avec les Crêpes de Riz aux Crevettes ou 鮮蝦腸粉 en chinois (prononcé « Sin Ha Cheung Fan »). Si on traduit ce plat du chinois cela donnerait Intestin de Porc aux Crevettes fraîches mais aucune trace d’intestin de Porc dans cette assiette. Le nom vient juste du fait que la crêpe de riz ressemble à un intestin. Il s’agit d’un Dim Sum très classique qui est ici bien réalisée. La crêpe, faite à partir de farine de riz et de riz gluant, est excellente et les crevettes sont généreuses. Vous pouvez aussi les essayer au Boeuf 牛肉腸粉 ou au Porc 叉燒腸粉.

Chinatown Olympiades

Arrivent ensuite plusieurs Paniers Vapeur avec les grands classiques Raviolis aux Crevettes 蝦餃 et Bouchées au Porc 燒賣. Bien sûr cela reste inférieur à ce que l’on trouve à Hong Kong mais, faits à la main par des chefs spécialisés, ils sont ici tout de même vraiment bons et bien meilleurs que dans ses impostures de restaurant comme Yoom ou Mum Dim Sum.

Chinatown Olympiades

La Rôtisserie est vraiment la spécialité du restaurant. J’en ai gouté beaucoup dans le quartier et celle du Chinatown Olympiades se distingue comme celle du Impérial Choisy d’ailleurs. Ici nous avions commandé un assortiment avec du Porc laqué, du Canard laqué et du Poulet. Vous pouvez aussi essayer un Canard laqué pékinois en 2 services, d’abord servi avec des crêpes de riz pour manger la peau du canard, puis avec des légumes pour manger la chair. Il est très bon et relativement abordable.

Chinatown Olympiades

Ensuite, nous avions commandé une Entrecôte sauce XO absolument délicieuse. C’est l’occasion pour vous en dire plus sur cette sauce. Il s’agit d’une spécialité typiquement honkongaise récente car inventée dans les années 80. Elle est réalisée à partir de poissons et fruits de mer séchées, d’oignons, d’ail et de piments. Le nom de la sauce XO provient du nom donné aux meilleurs cognacs que l’on désigne par XO ou Extra Gold lorsqu’ils ont plus de 6 ans d’âge. Bien que la sauce XO ne contienne pas de Cognac, elle a pris ce nom pour symboliser le prestige et le luxe. De manière générale à HK, on utilise maintenant ce terme XO pour qualifier un produit luxueux.

Chinatown Olympiades

Finissons cet article avec un légume et ces fameux Liserons d’eau au Piment. Ils sont délicieux, bien luisants et croquants. La sauce pimentée est juste et relève avec vigueur les liserons. Je vous les recommande.

Je m’arrête ici car vous l’aurez compris je pourrais vous parler avec autant de plaisir des autres plats de ce repas. J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche et convaincu d’aller au Chinatown Olympiades pour goûter de la cuisine chinoise traditionnelle. Bien sûr rien à voir avec les restaurants cantonais de Hong Kong ou même de Londres, mais on retrouve ici un peu de l’esprit des authentiques restaurants cantonais.

Bilan :

Faut il y aller ? Absolument, sans aucune hésitation. Oubliez les faux restaurants à la mode et venez au Chinatown Olympiades pour déguster leurs spécialités.

Avec qui ? En groupe c’est ce qu’il y a de mieux pour en goûter le maximum. Après moi ça m’arrive de venir à 2 pour manger quelques dumplings et ramener le reste à la maison.

Y retourner ? Bien sûr. Vous ne pourrez pas goûter tous les plats en une seule fois.

La clientèle ? Beaucoup d’habitués, beaucoup de cantonais (c’est très bon signe), quelques personnes bien informées.

C’est cher ? Moi je trouve ça vraiment abordable pour Paris et pour la qualité. Comptez entre 20 et 30 euros par personne. Bien sûr ça peut être un peu plus cher si vous prenez des plats de poisson ou un Canard entier.

Et les toilettes sont propres ? C’est correct.

Informations :

Chinatown Olympiades
44 Avenue d’Ivry – Paris 13ème
Métro : Porte d’Ivry
Tél. : 01 45 84 72 21
www.chinatownolympiades.com

Ouvert tous les jours le midi et le soir. Évitez cependant les vendredis et samedis soir car il y a toujours des réceptions. Demandez aussi à ne pas être dans la salle du Karaoké si ce n’est pas votre tasse de thé, ça peut vite être un peu saoulant pour ceux qui n’en sont pas adeptes.


Retrouvez le Chinatown Olympiades sur la Carte de mes Adresses à Paris.

Chinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown OlympiadesChinatown Olympiades





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



65 Responses to Chinatown Olympiades, le seul vrai restaurant cantonais de Paris

  1. LeyinNo Gravatar says:

    Entièrement d’accord avec ton article. C’est une de mes adresses également.
    Essaie toutes les pâtes de riz sautées une merveille ! Si tu es curieux, essaie les tripes de porcs frits..moi j’adore.

    Par contre, donne également le conseil d’éviter certains soirs ou dimanche si les gens ne sont pas adeptes du Karaoké. J’ai déjeuné une fois un dimanche midi avec une séance de chant de casseroles. Rigolo à voir mais ca va ( minute 🙂

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Tu as raison Leyin, j’ai oublié de parler du Karaoke qui effectivement est souvent gênant si l’on est dans la petite salle. Je le rajoute en fin d’article 😉 En tout cas, je suis content de te compter parmi les lecteurs du site et que tu aies apprécié l’article ! SI tu as des bons plans de restaurants chinois traditionnels et de qualité, n’hésites pas à me les donner car sans recommandation d’un connaisseur je pense ne jamais en tester d’autres que ceux là à Paris. A bientôt !

      • LeyinNo Gravatar says:

        Et bien j’ai en un que j’adore en plus du chinatown. C’est le Paris Hanoi. C’est plutôt viet. Une petite cantine blindée du coté de la rue de Charonne. Sublimeeeeeee!

        • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

          Ah c’est sur que niveau restaurant vietnamien, Paris est mieux loti que pour les restaurants chinois. D’ailleurs j’ai été surpris il y a quelques années de constater que les touristes chinois et hongkongais voulaient absolument manger vietnamien quand ils venaient en voyage en France car pour eux la cuisine vietnamienne en France est très bonne et presque inexistante en Chine.
          Je note le Paris Hanoï, je n’y suis jamais allé, je vais essayer ! Merci !

  2. JoëlleNo Gravatar says:

    Bonjour, je m’occupe de la nouvelle page Facebook du Chinatown Olympiades, je me permet de partager votre article sur notre page. N’hésitez pas à liker également!
    L’adresse : http://www.facebook.com/pages/Chinatown-Olympiades/522951517717471.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour Joëlle.
      Bien entendu avec grand plaisir.
      Bon courage dans la promotion du restaurant Chinatown Olympiades, il le mérite. Je n’hésiterai pas à partager vos actualités à l’avenir.

  3. Pingback: Cha Siu Bau 叉燒包, les Brioches cantonaises au Porc rôti - Le Gastronome Parisien

  4. BesançonNo Gravatar says:

    Bonsoir,
    Nous avions découvert par hasard ce restaurant , en allant faire nos courses chez Tang,il y a 4 ans. Nous avons prévu de monter à Paris (nous sommes de Nîmes )en décembre, le souvenir du canard laqué en 3 services hantent encore nos palais….et nous avions l’intention de retourner aux Olympiades, mais les critiques des divers sites m’ont beaucoup fait hésiter.Je suis heureuse en lisant, ici,ces commentaires,que la qualité n’a pas changé et rien que pour cela je te remercie.Au moment de déguster notre repas ,nous aurons tous une pensée pour toi.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonsoir !
      Merci pour votre commentaire.
      Il ne faut pas trop lire les avis sur internet sur les restaurants chinois en général. Malheureusement très peu sont vraiment initiés et s’attardent sur le décor qu’ils trouvent ringard, le service trop pressé, les assiettes pas assez belles et le quartier pas assez branché. Or le Chinatown Olympiades est vraiment dans l’esprit des restaurants de dimsums de Hong Kong, les gérants et cuisiniers sont cantonais et dans l’assiette la qualité reste la meilleure de Paris dans cette gamme de prix. Je suis en tout cas content de partager avec vous le plaisir à aller dans ce restaurant et déguster de la vraie cuisine chinoise. Je vous souhaite d’y retourner bientôt ! Très bonne soirée.

  5. Pingback: Impérial Choisy, ma Cantine parisienne - Le Gastronome Parisien

  6. StéphaneNo Gravatar says:

    Suite à ton article, je prévois d’y aller ce samedi, j’ai hâte. Et j’en profite juste avant pour revoir un de mes films cultes au Forum des Images : The Joy Luck Club. Une belle journée chinoise en perspective 🙂

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Ah oui j’ai vu qu’il y avait ce festival du film chinois à Chatelet, il faut absolument que j’aille y faire un tour. Merci de m’y avoir fait repenser 😉 Je te souhaite un bon appétit Samedi au Chinatown ! Petite suggestion amicale, vérifies quand même avant qu’il n’y a pas samedi un mariage ou un évènement qui privatise tout le resto, c’est très fréquent les weekends.

      A bientôt !

      • StéphaneNo Gravatar says:

        Ah oui, en effet, on sera dans une salle karaoke car la grande salle est privatisée. Bah, disons que ça fera couleur locale 🙂 Si mes photos sont bien, je les mettrai sur FR 🙂

  7. StéphaneNo Gravatar says:

    Testé hier soir et approuvé. Les dim sum étaient excellents (rare d’en trouver de bons à Paris). Les plats étaient également très bon, mais je dirais que c’est un peu plus facile d’en trouver à Paris. La prochaine fois, je fais une orgie de dim sum uniquement. Quant à la salle karaoke, bon, voilà, ça peut être gênant, ça peut aussi être rigolo, mais à réserver à des gens qui n’y sont pas complètement hermétiques 🙂

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello Stéphane,

      Content que tu aies apprécié. C’est vrai que le Karaoke faut être dans le trip. Perso si ce n’était que du cantonais ça irait mais bon c’est pas le cas 😉
      En tout cas comme toi j’y vais pour des dimsum et quelques plats bien précis que j’aime bien là bas. J’y retourne en Février avec des camarades cantonais a priori je remettrai sans doute des photos !

  8. LeïlaNo Gravatar says:

    Bonsoir,
    Après avoir lu ton très pertinent article sur le « Yam’Tcha », j’ai suivi tes judicieuses recommandations quant au « China towm Olympiade », je viens tout juste de rentrer.
    Nous y avons dîné à 3. Et nous avons commandé, tous les plats par toi conseillés.

    J’ai expliqué à l’exquise et attentionnée « maître(esse?) d’hôtel » qui me félicitait de ma très pertinente commande; que je n’avais fait que suivre tes suggestions.
    J’ai mentionné ton blog, parlé de ton article, et là incroyable!!!! elle nous a offert un 2ème broc de thé au jasmin glacé. J’adooore le thé au jasmin….

    Tu as été le roi de notre dîner. C’est génial internet….

    Ah les crêpes aux crevettes, le poulet fermier, le crabe mue à la sauce XO…
    Les serveurs si aimables, si réactifs…Tout le personnel a été impeccable.
    J’ y retourne dans la semaine.

    Je teste demain ou après demain « L’imperial Choisy » et te tiens au courant.

    Un grand merci pour tes perspicaces articles.
    Merci de prendre de ton temps pour nous renseigner si pédagogiquement, si généreusement.
    Merci d’exister sur la toile.

    Douce nuit.
    Leïla.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour Leïla,

      Ton message me fait vraiment très plaisir et ça m’encourage dans la rédaction du blog !
      Je suis très content que tu aies apprécié le Chinatown Olympiades ! Si en plus tu as pris des bons plats ça devait être top 😉
      Il n’y a rien de mieux que de savoir que le blog a servi à te faire passer une bonne soirée :p
      Dis donc tu enchaines ! Pour l’Impérial Choisy il y a aussi d’excellents plats. J’y étais encore il y a 2 jours. Tu devrais te régaler.
      Tiens moi au courant aussi !
      A très bientôt Leïla !

  9. Pingback: Yoom, la cantine hongkongaise qui nous réconcilie avec les dim sum | Restos à Paris à moins de 15 euros par deux parisiennes avisées.

  10. LétitiaNo Gravatar says:

    Coucou!
    Merci pour cet article qui m’a mis l’eau à la bouche! J’aimerais y aller dimanche avec une amie végétarienne, sais-tu s’ils ont beaucoup de plats de légumes et/ou des dumplings végé? Merci!

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello !
      Malheureusement pas trop 🙁 J’y étais aussi il y a quelques semaines avec une amie végétarienne et elle a eu un peu de mal à trouver son bonheur. Il y a bien quelques plats de légumes comme des liserons ou des marmites d’aubergines il me semble mais coté Dim Sum je crois qu’il n’y en a aucun juste avec des légumes 🙁 J’espère que ça ne t’empêchera pas d’y aller mais peut être pas avec une végétarienne 🙂 A bientôt !

  11. LétitiaNo Gravatar says:

    Merci pour ta réactivité 🙂 On avisera!

  12. Céline AimeNo Gravatar says:

    Bonjour ami Gastronome ! Je me permets de noter cette adresse qui semble faire l’unanimité et me donne envie d’y faire un tour… et je t’en recommande une (histoire de faire un démenti, jamais deux sans trois, il y a bien un troisième bon et authentique restaurant chinois à Paris: les jardins de Mandchourie !). J’ai fait un article dessus il y a quelques temps: http://celinem.fr/2012/11/14/restaurant-chinois-les-jardins-de-mandchourie/ J’espère que tu auras l’occasion d’aller le découvrir, c’est ma cantine chinoise depuis que je suis revenue de Pékin, le patron est adorable et la cuisine superbe.

    Au plaisir !

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci bcp d’avoir partagé ton article ! Je connais assez bien ce resto, c’est clair qu’il fait parti des bons de Paris ! Je confesse quand même que je préfère davantage la cuisine du sud que du nord mais de temps en temps ça fait du bien de changer et le Jardins de Mandchourie convient parfaitement 😉 Je découvre ton blog au passage, ça me fait très plaisir. Je vais lire tout ça avec attention ! A bientôt !

  13. Pingback: Où manger de la Méduse à Paris ? - Le Gastronome Parisien

  14. FlorianNo Gravatar says:

    Excellent article ! Ca m’a donné envie de le découvrir, moi qui suis souvent passé devant quand j’allais dans le quartier chinois étant petit. J’y vais samedi et je ferai un compte-rendu. 😉

  15. MaidaValeNo Gravatar says:

    Jamais testé ce restaurant là mais tu m’as donné envie! (je n’ai testé que le Tricotin, il y avait du monde donc j’ai pris cet indice comme gage de qualité).
    Par contre, en rôtisserie, j’avoue être une fan de Ang Traiteur

  16. Pingback: Restaurant Chinois : Chinatown Olympiades, immersion en Chine. | Céline M. Céline aime.

  17. axelbeeeNo Gravatar says:

    Sympa tes articles, j’apprécie vraiment tes conseils, et respecte ta connaissance de la cuisine chinoise.
    Bon juste un petit truc qui me froisse: ce ne sont pas les deux seuls « vrais » restos chinois de Paris!
    Même si comme moi tu préfères la cuisine du sud, il y en au moins une bonne poignée qui valent sérieusement le détour (Sichaunais, Shangaiens, de Xian, et même Oighours)

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour axelbeee !

      Merci de ton commentaire. Je suis complètement d’accord avec toi sur la diversité des cuisines chinoises.
      Avec le recul, le titre est un peu mal choisi sans compter que je disais ça davantage par rapport au lieu (grande salle, grandes tables, ambiance, chariots, etc) que pour la cuisine a proprement dite qui ici comme ailleurs à Paris n’est pas extraordinaire et mélange tous les styles.

  18. axelbeeeNo Gravatar says:

    Merci Alex pour ta réponse!
    Vu sous cet angle là, je comprends mieux ton titre, et suis assez d’accord avec toi.
    Il est de toute façons difficile de trouver de l’espace à Paris comme on pourrait en trouver là bas!
    Je dois aussi constater que cette diversité régionale chinoise est plutôt récente à Paris, et tant mieux pour nous.
    Peut être désormais nous ne serons plus obligés de subir les cartes à 130 plats comme on en trouvais dans 90% des restaus chinois? 😉
    Pour fêter ça je vais aller m’en faire un ce soir!
    Encore bravo pour ton Blog, que je consulte régulièrement ici et ailleurs

  19. Pingback: Mon Chinatown parisien à moi ! - Le Gastronome Parisien

  20. Bonjour,
    Merci pour votre article. Je cherchais un restau chinois dans le quartier chinois. C’est trouvé. Merci à vous.

  21. Bonjour.
    J’y suis allé le we dernier. Franchement, ça n’était pas bon.
    Peut-être suis-je mal tombé.
    Pour avoir beaucoup voyagé en Asie, franchement, ce restau n’est pas bon.
    Bref, je n’y retournerai pas mais merci quand même.
    A bientôt.
    Chris-T

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour !

      Mince alors ! Si vous espériez retrouver la qualité des restaurants en Chine (du Sud-est car c’est la spécialité de ce resto), en effet, c’est sûr qu’on ne peut que être déçu. Il ne faut pas trop rêver malheureusement. Passant bcp de temps à Hong Kong, je suis le premier à constater le décalage de qualité entre ici et là-bas mais il faut apprendre à se contenter de moins bien en France en matière de cuisine chinoise. Le fait est que le Chinatown Olympiades est l’un des restaurants les plus appréciés par la communauté cantonaise à Paris (faute de bcp mieux). Qu’avez vous pris comme plats que vous ne trouviez pas bons ?

      • jmdespNo Gravatar says:

        J’ai été moi même plutôt déçu par ce restaurant, peut-être pas su choisir les bons plats, aussi le karaoke bruyant à coté influençait dans un sens négatif.

        Pas d’autres restaurants dans le style à Paris, même à Belleville ? Le Président a l’air de correspondre, même si je n’ai jamais vu que la devanture, et aussi le nouveau palais de Belleville, j’y ai mangé une fois il y a longtemps en étant plutôt satisfait, mais les critiques récentes semblent peu positives.

  22. Manuel MESTRENo Gravatar says:

    Bonjour,
    Ma femme est chinoise de Chine du sud, arrivée il y a peu de temps à Paris.
    Nous connaissons bien le Chinatown Olympiades, il est en effet très bien et nous y avons fêté notre mariage.
    Mais le Chinatown Olympiades est-il vraiment « le seul vrai restaurant chinois de Paris » ?
    Voyons voir : il y a plusieurs milliers de restaurants chinois à Paris, beaucoup créés récemment par des immigrants nouveaux cuisinant comme dans leur région et non au goût parisien comme les vieux restos historiques du 5e.
    Le seul vrai, assurément ? Avez-vous essayé Chez Hu (av de Choisy), Les Délices du Shandong (bd de l’Hopital), Les Saveurs du Chengdu (rue Richer), Les Trois Royaumes (rue Richer) – et de nombreux autres ?
    Désolé, mais un tel titre est faux, racoleur, et indigne de votre blog.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour Manuel,

      Vous me voyez désolé qu’une personne initiée telle que vous me laissiez un pareil commentaire sur le blog.

      J’ai en réalité déjà répondu à ce cette question en commentaire. Le titre faisait référence au style et l’ambiance du restaurant et non à la cuisine. Le fait est que dans mon esprit, un restaurant de cuisine cantonaise tel que je les côtoie à HK ou ailleurs, c’est une vaste salle, des serveurs nombreux et pressés, de grandes tables, la télévision au mur, les chariots fumants, les repas en famille, les groupes d’amis, etc. C’est l’image peut être trop romantique que j’ai de la cuisine cantonaise en l’occurrence. Or le titre fait référence a ce même esprit que l’on trouve au Chinatown Olympiades et peu ailleurs à Paris ne serait ce que par le fait que le mode de restauration dont je parle n’est pas habituel en Paris.
      Après au niveau de la cuisine, tout ça est affaire de goût, de moment, de choix et d’affinités. Oui le Chinatown Olympiades est pas mal pour Paris, j’ai l’habitude d’y manger car cela fait parti des habitudes de la communauté cantonaise à Paris mais impossible d’être complètement enthousiaste quand on compare avec les restaurants de HK ou du Guangdong. J’ai aussi trouvé du plaisir dans d’autres restaurants chinois de Paris dont pour certains je connais personnellement les chefs qui ont bcp de talent. Loin de moi l’idée de vouloir les comparer et généraliser sur ce critère. J’ai me semble t il été trop naïf en choisissant ce titre, je l’ai laissé, on ne m’y reprendra pas…

      Au plaisir de vous relire.

    • Francesco MandonNo Gravatar says:

      Quel manque de tact et d’éducation dans ce commentaire des plus compulsivement franchouillards qu’un mariage ne semble aucunement combler. Tout à l’opposé des cultures chinoises… Gastronomeparisien, merci des recommandations car on a tous bien compris que l’ambiance n’est pas la cuisine et qu’il fallait les deux pour équilibrer, sinon les montagnes s’enveloppent dans une brume aussi sombre que soudaine alors que la libellule s’exile de cet orage d’amour barbare. Xiè xie, Ta tien.

  23. Pingback: Gastronome Parisien : Bilan 2013 - Le Gastronome Parisien

  24. Je ne connaissais pas, j’ai envie de le tester ! Il y a un autre resto dans le 13ème qui propose une cuisine traditionnelle, je ne sais pas si tu connais : Les délices de Shandong !

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Oui je connais bien les Délices de Shandong. Je n’ai en effet jamais blogué dessus mais j’y mange régulièrement au déjeuner. J’aime beaucoup leur Aubergines à l’ail et les Jiaozi évidemment 😉 et toi ?

  25. Pingback: 716 Sélections – Le Gastronome Parisien Sélection | 716 La Vie

  26. Pingback: 716 Sélections – Le Gastronome Parisien Sélection en | 716 La Vie

  27. PafumsNo Gravatar says:

    Bonjour ! Merci pour cet article qui m a donne envi d y aller. Je suis une habituée du tricotin pour leur soupe aux raviolis de crevettes ainsi que raviolis frit et leur mayo et je crains toujours de manger une soupe moins bonne ailleurs. Le chinatown est il doué pour cette soupe ? :)) merci

  28. Lulu75No Gravatar says:

    Salut Gastronome Parisien 🙂

    merci pour ton joli blog et cet article sur Chinatown Olympiades. Ca a l’air bien sympatique et je dois avouer que les photos me donnent trop faim!! Mon chéri et moi, on va fêter nos 3 ans et je crois que c’est une bonne idée d’aller manger chinois pour changer 🙂 Est-ce que tu conseillerais ce restaurant aux amoureux? ;))

    Merci!
    Lulu75

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Bonjour Lulu75

      Merci bcp pour le compliment !

      Très honnêtement, non je ne te conseille pas ce restaurant pour un repas à deux. Ce n’est malheureusement pas fait pour ça, aussi bien la cuisine que l’ambiance. Il faut plus voir le Chinatown Olympiades comme une cantine, un endroit où l’on se retrouve entre amis ou en famille.

      Pour un dîner chinois à deux, je te recommande davantage le restaurant Chez Vong http://www.chez-vong.com ou l’Ambassade de Pékin à Saint Mandé. Tout dépend dans quel coin vous êtes. N’hésites pas à me donner plus de détail (lieu/budget/style de cuisine) sur ce que tu recherches pour que je t’oriente un peu mieux que ça 🙂

      Bonne journée !

  29. France HédanltequesteNo Gravatar says:

    « Dumplings » se dit « boulettes » en français.

  30. France HédanltequesteNo Gravatar says:

    … ou vapeurs, enfin, c’est selon…

  31. LAUNo Gravatar says:

    Pour manger végétarien au 13ème, le mieux c’est d’y aller le 1er ou le 15 ème jour du mois du calendrier chinois pour aller prendre son repas dans un des temples Bouddhiste ou Taoïste du quartier.

  32. Quel plaisir en passant quelques heures à parcourir de nombreux blogs sur la cuisine asiatique d’y retrouver un de mes restaurants favoris !
    J’essaie de développer mon expertise en plats chinois pour apprendre à choisir les plats typiques et cette immense carte ne m’en laissait pas vraiment l’opportunité. Merci de cette sélection, quand je serais de nouveau de passage sur Paris (Mais pourquoi ai-je déménagé sur Lyon ? ;)), je saurais quoi commander !
    Jusqu’alors je ne m’aventurais pas beaucoup plus loin que le canard laqué, les brioches au porc laqué – mon péché mignon (banh bao, c’est bien cela ?), les raviolis aux crevettes, le pâté chaud de navet (si je me souviens bien). J’en salive rien que de l’écrire !
    Impossible pour l’instant de trouver des brioches au porc laqué à Lyon. Quel dommage !

  33. Pingback: New World 新世界酒家 et sa délicieuse cuisine familiale cantonaise - Le Gastronome Parisien

  34. RiricuisineNo Gravatar says:

    Merci pour cette bonne adresse, effectivement les plats ont l’air délicieux, ça change de ces gargotes bon marché, mais terriblement peu authentiques qu’on trouve dans tous les coins de Paris! ^^ Cependant dire que Paris « véritable désert gastronomique chinois » est un peu dur je trouve. On possède quand même un panel de restaurants assez fabuleux. Certes nous ne sommes pas au niveau peut être de San Francisco, Londres ou Sydney, mais il faut aussi dire que nous avons une des diversités culinaires les plus riches du monde.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Hello !

      C’est vrai que c’est un peu dur mais je continue de le penser fermement et de plus en plus d’ailleurs à mesure que je vois d’autres villes à travers le monde développer la cuisine chinoise. Mais c’est un vrai débat qu’il est intéressant d’avoir.

      De mon point de vue, nous avons en France une cuisine chinoise de piètre qualité. Il y a plein de raisons factuelles à ça. L’immigration chinoise en France a fait de la cuisine un moyen de survie mais n’avait que peu de notion de cuisine autre que celles d’une ménagère. Nous avons une cuisine chinoise familiale, simple, limitée car les migrants viennent de régions bien spécifiques, utilisant des produits très moyens car l’importation en France a été trustée par les Frères Tang notamment qui ont tiré toute la filière vers le bas et aussi très peu authentique car les migrants ont souvent traversés d’autres pays comme le Vietnam ou le Cambodge avant de venir en France.

      Aujourd’hui où les cuisines chinoises se réinventent et se modernisent dans le monde entier, la France a complètement raté le virage. Est-ce parce que la France n’est plus aussi accueillante vis à vis des migrants, parce que la cuisine chinoise a malheureusement une mauvaise image constamment véhiculée par nos médias, parce qu’il y a pas de demande réelle des français qui n’y connaissent pas grand chose et restent encore peu attirés par ce pays, parce qu’il est très difficile d’entreprendre en France, parce que les investisseurs trouvent plus d’intérêt à aller ailleurs plutôt que chez nous, j’en sais rien. Toujours est-il que toutes les chaînes de restauration chinoise à succès évitent la France alors qu’elles vont aux USA, au Canada, à Londres, en Australie et dans tout le reste de l’Asie. Toujours est-il qu’il n’y aucun chef chinois de renom ayant tenté l’aventure française. Toujours est-il que tous les Chefs médiatiques d’origine asiatique à travers le monde se développent partout sauf en France. Toujours est-il que toutes les tendances actuelles de la cuisine chinoise n’existent absolument pas en France.

      J’ai beau tourner le sujet dans tous les sens j’ai du mal à trouver des raisons de changer d’avis. Il y a tout de même un espoir pour le futur. Les Chefs français ou anglosaxons en France perçoivent bien que la cuisine chinoise dans le reste du monde cartonne et des concepts vont émerger prochainement sans aucun doute. Il y a aussi une nouvelle génération de restaurateurs d’origine chinoise à Paris notamment des jeunes venus en France faire leurs études et qui faute de travail ouvrent un commerce pour garder un droit de séjour ou des immigrés chinois de longue date qui après une période d’au moins 10 ans ont maintenant le droit de demander des papiers et d’ouvrir leur restaurant. J’ai parlé de plusieurs restaurants dans ce cas là sur le blog dernièrement. Il y a aussi un espoir du côté des palaces parisiens chinois et du marché en croissance du tourisme chinois à Paris. Nous verrons bien. Mais même si ça s’améliore chez nous, j’ai bien peur que d’autres villes aillent beaucoup beaucoup plus vite que nous 😉

      Au plaisir de poursuivre la discussion.

      • RiricuisineNo Gravatar says:

        Oui c’est vrai qu’en soulevant ces points tu as pas tort. Je pense que contrairement à des pays comme les USA, le Canada, l’Australie, la France en contrepartie n’a permis aux Chinois de faire émerger des membres éminents de leur communauté, contrairement à des régions comme la côte ouest des USA où y a de véritable dynastie d’hommes d’affaires ou même de politiciens d’origine chinoise, qui ont amené dans leur bagage des mets d’une grande finesse, ce qui a marqué sur place une gastronomie beaucoup plus raffinée qu’en France (j’ai mangé dans le meilleur restaurant chinois de ma vie à San Francisco!).

        Je pense aussi qu’il y a une forme d’arrogance plus contemporaine concernant la restaurant chinoise considéré comme douteuse, manquant d’hygiène, etc. Alors qu’en contrepartie a émergé depuis 10-15 ans un engouement total (que je ne partage pas du tout…) pour la cuisine japonaise, souvent en passant à côté de tout un pan d’ailleurs des vraies spécialités japonaises…

        C’est vrai que même concernant les chaînes ça me plairait de voir apparaître en France des Panda Express avec leur délicieux poulet à l’orange ^^ (p

        • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

          Je te rejoins totalement. C’est malheureusement la conséquence de notre logique assimilationniste qui montre aujourd’hui tous ses tristes effets.

          Le parallèle avec la cuisine japonaise est intéressant. L’esprit de ses deux cuisines en France est totalement opposé. D’un côté, on a une cuisine chinoise en France amenée par des gens modestes qui a pâtit de cette image populaire et qui fait totalement abstraction de tout l’étendu de la gastronomie chinoise. De l’autre, on a une cuisine japonaise amenée en France par les élites qui ont expatrié une cuisine à leur image, élitiste et cérémonieuse où la dimension populaire a été occultée ou du moins soigneusement sélectionnée. Dans les deux cas, ça m’agace moi aussi. Surtout dans le second où cette image artificielle de la cuisine japonaise a été savamment créée à l’inverse des pauvres migrants chinois qui ont fait ce qu’ils ont pu… Mais bon tout ça n’est pas l’exclusivité des japonais. Quand on voit l’image que les groupes du luxe français et notamment les grands noms du vin ont construit en Asie, on est exactement dans le même registre détestable. D’ailleurs au final, cette stratégie montre ses limites car aujourd’hui ce sont les gastronomies espagnoles et italiennes qui ont misées sur leurs terroirs et leur tissu de PME pour briller en Asie qui ont le vent en poupe et créent de vrais leviers de croissance dans leurs pays.

          • RiricuisineNo Gravatar says:

            Tu as très bien résumé la situation, mais effectivement tout cela a ses limites et la cuisine française est à la fois prestigieux mais finalement si peu connu à l’étranger parce qu’elle est trop prétentieuse, tout le contraire de la cuisine italienne qui s’est fabuleusement répandue dans le monde!

  35. Pingback: Gastronome Parisien : Bilan 2014 - Le Gastronome Parisien

  36. Pingback: Gastronome Parisien : Bilan 2014 - Le Gastronome Parisien

  37. Pingback: La Mode des Bao à Paris, pour le meilleur et pour le pire #1 - Le Gastronome Parisien

  38. Pingback: LES BONNES ADRESSES D'ALEXANDRE FONTAINE, AKA LE GASTRONOME PARISIEN - Le Grumeau

  39. BonbonneNo Gravatar says:

    J’habite Paris et je ne connaissais pas cette adresse de restaurant chinois alors que je raffole de la cuisine chinoise, je crois que je vais aller y faire tour pour déguster leurs raviolis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑