Hong Kong Fête de la Lune

Published on septembre 30th, 2012 | by Le Gastronome Parisien

14

La Fête de la Lune et ses Gâteaux

La Fête de la mi-automne ou Fête de la lune est célébrée le 15ème jour du 8ème mois lunaire qui correspond toujours à un jour de pleine lune. Appelée 中秋節, prononcer « Zung Cau Zit » en cantonais, la Fête de la lune symbolise la réunification de la famille. Bien que d’origine chinoise, elle est fêtée dans de nombreux pays d’Asie, en Chine, au Vietnam, en Corée du Sud, en Thaïlande ou encore au Japon. Cette année 2012, la Fête de la Lune a lieu aujourd’hui le 30 Septembre !

Les Gâteaux de Lune :

Il existe de nombreuses légendes sur l’origine de la Fête de la lune et de ses gâteaux. En deux mots, la plus répandue indique que la fête de la lune commémorait la victoire des Chinois contre les Mongols en 1368. A cette occasion, les chinois auraient caché des papiers dans des gâteaux indiquant le jour de l’attaque et les auraient distribué clandestinement à leurs compatriotes. Les Mongols ne mangeant pas de gâteaux sucrés, la ruse aurait fonctionné à la perfection.

De nos jours, à l’occasion de cette fête, on mange donc des gâteaux sucrés connus sous le nom de « gâteaux de lune » 月饼, confectionnés de manière traditionnelle avec des rhizomes de lotus, de la pâte de graines de sésame et des jaunes d’œufs. Aujourd’hui, pour répondre aux goûts du plus grand nombre, on trouve également des gâteaux de lune au Soja, à la Noix de Coco, au Durian, au Taro, au Matcha, etc.

Gâteaux de Lune

En fonction des régions, les traditions ne sont pas forcément les mêmes concernant le déroulement de cette fête. Ce que j’ai vu le plus souvent en Chine est que, pour la Fête de la Mi-Automne, les enfants se procurent des lanternes colorées de toutes formes, animaux ou avions par exemple. Le soir, après un bon repas, les enfants veillent en famille avec leurs parents et leurs grands parents. La nuit tombée et la pleine lune bien installée, les familles sortent, allument les lanternes et les regardent s’envoler vers la lune en dégustant des gâteaux.

Gâteaux de Lune

Où trouvez des Gâteaux de Lune à Paris :

Vous me direz c’est bien beau mais où peut-on en trouver à Paris de ces petits gâteaux ? Bon, il n’y a pas cinquante solutions ici car vous l’aurez compris on ne les trouve pas au Carrefour du coin et surtout ils sont loin d’être bons partout…

Deux options possibles :

– Acheter des boites de Gâteaux de Lune importés de Hong Kong (et pas d’ailleurs) chez Tang Frères par exemple. Attention il existe des tas de marques ! De source sûre, une seule marque mérite l’achat et a mes faveurs. Il s’agit de Wing Wah. Normalement vous devriez en trouver s’il en reste. Sinon il est toujours possible d’en commander sur internet sur leur site qui livre en France www.wingwaheshop.com. C’est clairement la meilleure option, leurs gâteaux de lune sont délicieux et traditionnels. A noter qu’il existe des gâteaux de lune avec un ou deux jaunes d’œufs. Ceux avec deux jaunes d’œufs étant les meilleurs mais aussi les plus chers (Environ 32 € les 4) !

Wing Wah

– Acheter des Gâteaux de Lune fabriqués en France et proposés dans des pâtisseries spécialisées. Seules deux adresses à Paris me semblent mériter le déplacement : La Pâtisserie Nouveau Yv Nghy, au 67 Avenue Ivry à Paris 13ème et la Pâtisserie de Choisy, au 62 Avenue de Choisy toujours à Paris 13ème. On en trouve là-bas de toutes sortes, pas vraiment traditionnels et vendus environ 4,5 € l’unité. Ils ne sont pas mauvais mais ne valent pas les Wing Wah. En voici un petit au Durian acheté à la Pâtisserie Nouveau Yv Nghy et en photo ci-dessous.

Les Festivités de la Fête de la Mi-Automne à Hong-Kong :

A Hong Kong, comme ailleurs en Asie, la Fête de la lune est l’occasion pour organiser de nombreuses festivités notamment autour des lanternes. Ainsi il existe de nombreux rassemblements comme au Victoria Peak ou au Victoria Park, où les familles se retrouvent pour défiler et laisser s’envoler leurs lanternes lumineuses.

L’autre évènement fabuleux et incontournable est la Danse du Dragon de Feu de Tai Hang. Trois soirs de suite, il est possible d’assister dans les rues de Hong Kong, entre le Victoria Park et Causeway Bay, au défilé d’un Dragon de plus de 67 mètres de long. L’ambiance est y forcément colorée et animée. Vous pouvez en savoir plus sur le site de l’évènement www.taihangfiredragon.hk.

Vous retrouverez tout le programme des festivités à Hong-Kong sur le site dédié www.discoverhongkong.com.

Les Festivités de la Fête de la Mi-Automne à Paris :

Forcément beaucoup plus modestes, il existe malgré tout quelques activités à Paris autour de la Fête de la Lune typiquement dans le 13ème arrondissement. Je ne vous les détaille pas ici mais vous pouvez aller faire un tour sur le site de la Mairie du 13ème pour voir le programme www.mairie13.paris.fr.

Quoiqu’il en soit je vous souhaite à toutes et tous une très joyeuse Fête de la Lune ! Mangez des gâteaux, offrez en à votre famille et faites un bon repas ce soir !

Wing WahFête de la LuneFête de la LuneGâteaux de LuneFête de la LuneFête de la Lune





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



14 Responses to La Fête de la Lune et ses Gâteaux

  1. Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

    Je rajoute un lien vers un article passionnant sur le sujet http://www.lemanger.fr/index.php/la-malediction-des-gateaux-de-lune/

    • guoNo Gravatar says:

      excellent article! personnellement, je déteste ces gâteaux de lune, avant je faisais l’effort de les gouter, en découpant 1/10, c’est à dire une fine tranche pour la forme, et en avalant un grand verre d’eau après…Depuis qq années, je refuse systématiquement lorsqu’on me les offre…
      Seuls les Gateaux de Lune à la viande de 杏花搂 à Shanghai ont un intérêt gustatif…

      • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

        Ah oui à ce point là !

        Je n’ai pas aimé du premier coup, d’abord parce que c’est finalement plus salé que sucré et que ça reste étrange pour un occidental en dessert. Mais au final, je trouve ça bon mais seulement quand ce sont des gâteaux de qualité. Les marques standard sont elles vraiment immangeables. Après ça se mange de toute façon en petite quantité tellement c’est bourratif et il faut toujours boire du thé avec.

  2. Pingback: A la découverte du Laap Coeng 臘腸, la Saucisse cantonaise - Le Gastronome Parisien

  3. Pingback: A Hong Kong, la guerre des Mooncakes est déjà déclarée ! - Le Gastronome Parisien

  4. Côté salé, tu nous conseilles quoi comme menu traditionnel pour célébrer la fête de la lune? Ben oui, il faut bien manger avant la balade au clair de lune accompagnée de ces délicieux gâteaux! ^^

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Très bonne question ! Je dois justement réfléchir à ma contribution pour le repas familial de la fête de la mi-automne de cette année. Je regarde ça d’un peu plus près et je te dis 😉

  5. Pingback: Septembre 2013: Fête de la Lune, 中秋節(中秋节), zhōngqiū jié | Association des Arts Martiaux Yang Taiji Paris 13

  6. Pingback: Ouverture du Peninsula à Paris, ce que j'aimerais y découvrir... - Le Gastronome Parisien

  7. Pingback: Sélection 2014 de Mooncakes traditionnels à Hong Kong - Le Gastronome Parisien

  8. Pingback: Sélection 2014 de Mooncakes traditionnels à Hong Kong - Le Gastronome Parisien

  9. Pingback: Les Paniers en bambou artisanaux de la famille Lam à Sai Wan - Le Gastronome Parisien

  10. Pingback: Sélection des meilleurs Gâteaux du Nouvel An à Hong Kong - Le Gastronome Parisien

  11. Pingback: le nouveau yv nghy | Passion Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑