Cuisine Chinoise Méduse à Paris

Published on juin 3rd, 2013 | by Le Gastronome Parisien

29

Où manger de la Méduse à Paris ?

La semaine dernière, toute la presse s’amusait d’un rapport publié par l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) préconisant de manger de la méduse. Du fait de la surpêche, les prédateurs des méduses se font rares et leur prolifération excessive empêche gravement le renouvellement naturel des espèces. La solution est donc toute trouvée pour nos penseurs de l’ONU, il faut consommer de la méduse ! Heureusement une partie du chemin est déjà tracée puisque la méduse s’invite depuis longtemps sur les tables asiatiques. Le Japon, où la méduse est considérée comme un met délicat, en est d’ailleurs un consommateur important.

Les qualités de la Méduse

Précisons d’abord que toutes les espèces de méduses ne sont pas comestibles. Celles que l’on croise sur nos plages françaises ne le sont pas par exemple. La méduse Rhopilema esculentum pêchée dans les mers d’Asie du Sud-Est a les faveurs des gastronomes japonais, coréens ou chinois. Les méduses comestibles ont comme principale qualité d’être très peu caloriques car constituées de 95% d’eau. Pour autant, elles sont très nourrissantes et riches en protéines et en Oméga 3. Difficile de croire avec une telle carte de visite que la méduse ne soit pas encore plébiscitée par les adeptes du manger sain. De plus, d’après des études récentes, la méduse aurait de nombreuses vertus médicinales comme celle de faire baisser significativement la tension artérielle.

La Méduse dans la Cuisine chinoise

Pêchée majoritairement dans les mers du Guangdong, la méduse trouve bien sûr sa place dans la cuisine chinoise et cantonaise en particulier. Avec environ 50 000 tonnes collectées par an dans le pays, vous imaginez bien que les chinois cuisinent la méduse à toutes les sauces. Pour vous mettre l’eau à la bouche (ou pas ;)) je pourrais vous parler de la Soupe de Neige 雪羹汤 réalisée à partir de Méduse et de Châtaignes d’eau ou encore de Méduse sautée aux Germes de Soja 海蜇炒豆芽. Malheureusement, il y a peu de chance de tomber sur ces plats en France. Nous verrons un peu plus loin ce qu’il est possible de déguster comme plat à base de méduse à Paris.

La Méduse, ça a quel goût ?

J’imagine que cette question turlupine ceux qui n’ont encore jamais essayé. Au risque de faire des déçus, il faut savoir que la méduse n’a que très peu de goût et presque aucune odeur. Il n’y a donc aucune raison valable d’en être dégoûté. Elle prend en réalité le goût de son assaisonnement. Pour la texture, rien d’extravagant non plus. Coupée finement, la méduse croque légèrement en bouche. Malgré un aspect gélatineux, la dégustation est très agréable et on l’utilise justement en cuisine pour cette qualité.

Où déguster de la Méduse ?

Voici une liste, bien sûr non exhaustive, de quelques restaurants que j’aime bien où j’ai déjà pu déguster de la Méduse à Paris. Il en existe bien d’autres mais renseignez vous avant car il reste peu commun de trouver de la méduse dans les restaurants asiatiques parisiens. Toutes les autres suggestions seront très appréciées dans les commentaires 😉

Chinatown Olympiades
44 Avenue d’Ivry – Paris 13ème
En savoir sur mon article sur le Chinatown Olympiades.
Le Plat : Salade de Méduse spécial Maison
Mon avis : Salade toute simple avec de la carotte. Plutôt bon et très copieux. Parfois un peu trop vinaigrée à mon goût. Idéal pour une première fois.

Impérial Choisy
32 Avenue de Choisy – Paris 13ème
En savoir sur mon article sur l’Impérial Choisy.
Le Plat : Salade de Méduse
Mon avis : Méduse bien croquante simplement assaisonnée à l’huile de sésame et accompagnée d’œuf de 100 ans. Délicieux ! Seulement 10,5 € mais à réserver aux téméraires.

Le Bambou
70 Rue Baudricourt – Paris 13ème
Le Plat : Gỏi Sứa Tôm Thịt – Salade de Papaye aux Crevettes, Méduse et Porc
Mon avis : Plat vietnamien. Salade très savoureuse. La méduse, mélangée avec le reste, passe toute seule. Vous n’aurez presque pas l’impression d’en manger !

Samo
1, rue du Champ de Mars – Paris 7ème
Le Plat : Salade de Méduse
Mon avis : Salade de Méduse façon coréenne simplement agrémentée de Sésame et quelques brins de Coriandre. Très agréable et joliment présentée.

Shang Palace du Shangri La
10 Avenue d’Iéna – Paris 16ème
www.shangri-la.com‎
Le Plat : Saumon « Lo Hei »
Mon avis : Plat traditionnel de la cuisine Teochew. Dégustation remarquable mélangeant la méduse avec du saumon cru, des fruits et des légumes. Palace oblige, comptez 42 € à la carte tout de même !

Où acheter de la Méduse ?

N’espérez pas encore vous procurer de la Méduse chez Auchan. Pour l’instant, on en trouve uniquement dans les supermarchés et épiceries asiatiques. Il y a quelques jours, je suis parti en acheter et seul le Paris Store au 44 Avenue Ivry dans le 13ème en proposait. Apparemment il y a avait plus au Tang Frères. [MAJ : On en trouve aussi fréquemment au Big Store] Si vous y allez, n’hésitez pas à échanger avec le poissonnier sur la préparation, ils sont très souvent de bon conseil et peuvent vous donner de nouvelles idées de recettes. J’en ai également vu récemment chez Kanae, une petite épicerie japonaise au 29 place Maubert dans le 5ème arrondissement.

Méduse

Voilà à quoi ressemble le paquet de méduse en question. Le prix, seulement 2,30 € ! Il existe aussi de la Méduse entière salée mais c’est plus compliqué à cuisiner. Préférez cette version déjà toute préparée et découpée. Le paquet contient même un peu d’huile de sésame et de piment pour la manger tout simplement. Normalement de la méduse déshydratée existe aussi mais impossible de mettre la main dessus lors de ma courte recherche dans le 13ème. Si quelqu’un sait où en trouver à coup sûr, je suis preneur !

Comment cuisiner de la Méduse à la Maison ?

Nouvel an ChinoisPour ceux qui suivent un peu le blog, j’ai déjà donné une recette à base de Méduse il y a quelques mois à l’occasion de la Nouvelle année chinoise. Il s’agissait d’une délicieuse recette de Salade de Méduse et Poulet. Comme je ne suis pas du genre à faire du recyclage, je vais vous en proposer une autre aujourd’hui. Pour sortir un peu des salades, je suis allé rechercher une recette toute simple piquée à une amie, du Porc épicé à la Cantonaise sauté à la Méduse et au Céleri. Direction la cuisine !

Porc épicé à la Cantonaise sauté à la Méduse et au Céleri

  • 250g de Filet mignon de Porc coupé en fines lanières
  • 2 Cuillères à soupe de Sauce soja
  • 1 Cuillère à soupe de Sauce soja claire
  • 3 Cuillères à café de Vin de riz Shaoxing
  • 1 Cuillère à café de 5 Épices (Poivre du Sichuan, Anis étoilé, Cannelle, Clous de girofle et Fenouil)
  • 1 Cuillère à café de Fécule de Maïs (Maïzena)
  • 5 Branches de Céleri coupées en fines lanières
  • 150g de Méduses coupées en fines lanières
  • 1 Gousse d’Ail hachée
  • 4 Petits Piments rouges hachés
  • Huile d’Arachide
  • Faire mariner pendant 1H minimum au réfrigérateur le Porc émincé avec les Sauces Soja, les 5 Épices, le Vin de riz Shaoxing et la Fécule de Maïs.
  • Faire chauffer le Wok à feu vif avec un peu d’Huile d’Arachide.
  • Égoutter le Porc en gardant bien de coté la marinade.
  • Faire revenir environ 4 minutes le Porc au Wok.
  • Ajouter au Wok, le Piment, l’Ail et la Méduse et faire revenir encore 5 minutes.
  • Ajouter ensuite le Céleri et la Marinade dans le Wok et faire revenir juste 1 minute pour cuire légèrement le Céleri.
  • Sortir du feu et servir avec un simple bol de riz blanc.

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce qu’il faut savoir pour goûter à sa première Méduse 😉 Il y aurait encore beaucoup d’autres choses à dire sur la méduse mais nous verrons ça une prochaine fois. En attendant, Très bonne dégustation à vous que ce soit au restaurant comme à la maison !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tags : , , , , , , , , , , , , ,


À Propos

Je suis passionné de cuisine, j’adore aller au restaurant, j’aime découvrir Paris, j’aime voyager, goûter de nouvelles cuisines, j’adore Hong Kong, je suis fou de cuisine chinoise … Comme j’ai souvent mon appareil photo avec moi, je fais un blog de tout ça !



29 Responses to Où manger de la Méduse à Paris ?

  1. Pingback: Où manger de la Méduse à P...

  2. ClaireNo Gravatar says:

    Super article que je m’en vais partager immédiatement sur la page de la petite cuisine! Pour ma part j’apprécie beaucoup la salade de méduse au concombre des Délices du Shandong boulevard de l’hôpital. Je note toutes tes adresses de mon côté. Pour la méduse séchée, as tu essayé Big Store avenue d’Ivry ? C’est en général le magasin où l’on trouve le plus d’ingrédients pointus.

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci bcp Claire ! C’est vrai, celle du Délices de Shandong est très bien aussi. Oui je vais au Big Store chaque semaine y faire mes courses mais j’en ai jamais vu là bas il me semble. Il faut que je me renseigne un peu plus sur le sujet je suis sûr que je vais en trouver 🙂

      • Claire a raison, il y en a presque toujours au Big Store, au fond du magasin, côté légumes et herbes, tout à droite dansle rayonnage frais, en sachet prêt à l’emploi ou en saumure.

        On n’en trouve quasiment plus séchées, un réglement débile oblige désormais à mettre en congélateur les produits séchés importés. Du coup, comme ça prend pas mal de place, les commerçants y ont renoncé, on n’y trouve quasiment plus que les calamars et crevettes séchées.

        Je me prépare à publier une recette de méduse, c’est comme ça que je suis tombé sur sur votre blog que je vais explorer plus avant.

        Avez-vous goûté la salade de méduse du Likafo ?

        • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

          Bienvenue Patrick.

          Oui c’est vrai depuis l’article j’en ai vu de nouveau au Big Store exactement là où vous le dites ! Comme c’est là que je fais mes courses hebdomadaires ça tombe bien 😉

          Malheureusement non, je n’ai jamais essayé la salade de méduse dans ce resto. Même si j’ai le souvenir lointain d’y avoir mangé quelques fois, je ne suis pas un habitué des lieux (Faut dire qu’il y a le Impérial Choisy juste en face…). Vous aimez ce restaurant ? Si oui ça me motivera peut-être à y retourner à l’occasion !

          C’est une bonne idée de publier une recette à base de méduse ! Ce sera une recette chinoise ?

          • Oui, plutôt d’inspiration chinoise par les ingrédients. Je parle aussi un peu de la version du Likafo et de celle des Délices de Shandong.

            Je n’ai pas encore mangé à l’Impérial Choisy, il va falloir que j’aille comparer avec la cuisine du Likafo, de la même région, il y a visiblement de nombreux plats en commun. Par contre leur rôtisserie n’est pas extraordinaire.

          • guoNo Gravatar says:

            Si vous n’en trouvez pas dans le 13ème, ça vaut peut etre la peine d’essayer dans les épiceries de Belleville ou de du 3ème. Après tout, la population du 13ème n’est pas vraiment chinoise.

            • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

              Je vous rassure, j’en trouve régulièrement. Là pour l’article je n’avais pas eu de chance au Tang Frères mais cela reste très courant même au 13ème.

              Après, même si la majorité des chinois du 13ème sont des réfugiés passés par l’Asie du sud-est et qu’il y a évidemment une grande part de vietnamiens, laotiens, cambodgiens, ils restent tout de même un bon nombre chinois. Les teochew et les cantonais ont toujours été bien représentés dans le quartier. Pour moi qui maîtrise plus le cantonais que le mandarin, le 13ème reste encore mon lieu de prédilection 🙂

              • guoNo Gravatar says:

                Je sais pas pourquoi, mais je n’ai jamais considéré les teochews comme des chinois…C’est très étrange

                • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

                  La Chine étant par construction un agrégat multi-éthnique, la question de l’appartenance à une identité chinoise qui serait unique peut se poser pour n’importe quelle ethnie du pays.

                  • guoNo Gravatar says:

                    Je pense que ce qui définit un peuple est avant tout culturel,un ensemble de valeurs, des références communes…Et je pense que c’est pour ces raisons là, longtemps je pensais que les teochews n’étaient pas chinois,car je les trouvais différents et leur accent东南亚me déroutait encore plus…

  3. magaliNo Gravatar says:

    Pas mal de traiteurs et commerces asiatiques ici. Je vais regarder si je trouve ce que vous cherchez… et vous tiendrai au courant ! A tantôt ! Magali

    • Le Gastronome ParisienNo Gravatar says:

      Merci Magali ! Oui n’hésitez pas à partager des adresses si vous en avez pour les autres visiteurs du blog 😉

  4. ThomassouNo Gravatar says:

    Super l’article ! Des infos, des adresses et des recettes, la classe ! Sans être un aliment transcendant, il serait intéressant que la méduse fasse partie du panel de notre alimentation quotidienne comme ça peut être le cas en Asie. Comme tu le dis, il n’y a aucun frein à cela que ce soit sur le goût ou la texture de la méduse.
    Ah oui, le Saumon « Lo Hei » du Shang Palace m’intrigue… Je m’étais limité un menu Dim Sum déjà hors de prix mais 42 € pour de la méduse certes avec du saumon, ça fait réfléchir 🙂

  5. CECJ2No Gravatar says:

    Très bon article ! On peut en manger aussi chez les Coréens comme Shin Jung ou Hyang Li, ou chez les Japonais comme l’excellent Kifuné !

  6. Pingback: Où manger de la Méduse à P...

  7. aglaéNo Gravatar says:

    Bonjour!

    Je fais une étude sur la méduse dans l’alimentation du futur, je cherche plus particulièrement leur composition nutritionnelle et je voulais savoir comment tu avais eu tes renseignements, si tu as un filon a me donner 😉

    • tiboNo Gravatar says:

      Salut Aglaé,
      Nous sommes un groupe d’étudiant qui travaillons sur la valorisation de la méduse en tant qu’aliment. Notre projet porte sur la création d’un produit occidental à partir de cet ingrédient méconnu. Nous sommes rendu à l’étape du prototypage, il pourrait être intéressant d’échanger nos points de vues. Tu peux nous contacter à l’adresse tibo.clavier@live.fr
      En espérant que tu lises ce commentaire !

  8. Je ne savais même pas que ça se mangeait la méduse ! je vais essayer. Avec quelle boisson ou cocktail cela se marie bien?

  9. Pingback: Gastronome Parisien : Bilan 2014 - Le Gastronome Parisien

  10. Pingback: Océan et espèces invasives : si les manger était la solution ?

  11. Pingback: Océan et espèces invasives : si les manger était la solution ? – e | Circuit Vietnam pas cher

  12. Pingback: Océan et espèces invasives : si les manger était la solution ? – e | Vietnam circuits

  13. Pingback: Océan et espèces invasives : si les manger était la solution ? – e | voyage circuit Vietnam

  14. Pingback: Médusé! | Lettres du Monde

  15. Pingback: Paradoxe sociétale mondial. Message de paix en ce jour, béni pour les Chrétiens de mes amis. – Paradoxalité vitale

  16. GénéralNo Gravatar says:

    Même si la méduse est majestueuse lorsque évolue dans l’eau, elle n’a pas un aspect très ragoûtant.
    C’est certainement lié à notre culture, mais là, nous dépassons toutes les limites de l’imagination débordante de certains chefs cuisiniers. Il ne reste plus qu’à imaginer les recettes pour tous les trucs vivants existants au fond de l’océan ou sur terre et nous pourrions nourrir toute la population.

  17. ClémenceNo Gravatar says:

    Alors la méduse ça se mange …première nouvelle !
    Je ne savais même pas que ça se mangeais, je tenterai bien le coup sur week-end pour la famille.

    ça peut carrément le faire ! Par le contre « 5 Branches de Céleri coupées en fines lanières » pas sur que sa soit top top autant de céleri niveau gout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑